Bob Sinclar contraint de reporter son concert depuis l'Arc de Triomphe prévu lundi soir

Pour éviter un attroupement en bas de l'Arc de Triomphe, Bob Sinclar a été contraint d'annuler son concert caritatif.
Sorties

MUSIQUE - Le concert caritatif du DJ français Bob Sinclar qui devait se tenir au sommet de l'Arc de Triomphe ce lundi a été reporté à une date non définie. Les organisateurs ont eu peur de créer un attroupement.

Victime d'un éventuel succès. Le concert caritatif de Bob Sinclar prévu ce lundi soir en direct du sommet de l'Arc de Triomphe à Paris a été annulé. L'événement exceptionnel prévu sans public devait permettre de récolter des fonds pour Médecins sans frontières, la Fondation de France et le Fonds de dotation 101. C'est le célèbre DJ français lui-même qui a annoncé la mauvaise nouvelle sur son compte Instagram dimanche soir. "Salut les amis ! L'événement de demain est reporté. Ils ont eu peur qu'il y ait un attroupement, que 10 000 personnes viennent me voir, c'est trop de succès ça ! On reporte l'événement après le confinement", a-t-il déclaré.

De son côté, la plateforme Cercle Music, qui produit et retransmet des concerts de musique électro depuis des endroits insolites, a également réagi pour expliquer qu'elle a eu peur d'un attroupement. "L’annonce de notre prochaine émission sur l’Arc de triomphe avec Bob Sinclar a provoqué un IMMENSE engouement dans le monde entier et nous vous en remercions chaleureusement. Cet engouement a suscité de nombreuses réactions, notamment de certaines personnes ayant mal compris que ce DJ set se produisait sans public et uniquement en ligne", a précisé le communiqué diffusé sur Facebook. 

Malgré nos différentes communications et celles de l’artiste, certains articles de presse ont pu faire croire qu’il s’agissait d’un véritable concert- Cercle Music

Lire aussi

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Suivez les dernières informations sur le déconfinementLoisirs, billets de train... Faut-il craindre une flambée des prix avec le déconfinement ?

"Malgré nos différentes communications et celles de l’artiste, certains articles de presse ont pu faire croire qu’il s’agissait d’un véritable concert. Nous avons donc décidé, d’un commun accord avec l'artiste, le Centre des monuments nationaux, les autorités, et les associations de reporter cette performance caritative à une date ultérieure", ont conclu les organisateurs appelant malgré tout aux dons. Pendant ce temps, des discothèques drive in ouvrent dans certaines villes comme à Berlin. Une façon de danser (assis) sans prendre de risque. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent