3 bonnes raisons de guetter "Le Dindon" avec Dany Boon et Guillaume Gallienne

Sorties

AVANT-GOÛT - En salles le 25 septembre prochain, "Le Dindon" de Jalil Lespert revisite la pièce mythique de Georges Feydeau avec la crème des acteurs comiques du moment, Dany Boon et Guillaume Gallienne en tête.

Vous n’avez jamais applaudi "Le Dindon" au théâtre ? Jalil Lespert a pensé à vous ! L’acteur et réalisateur du biopic "Yves Saint-Laurent" et de la série "Versailles" porte à l’écran la célèbre pièce de Feydeau pour l’une des comédies françaises les plus attendues de l’année. On vous explique pourquoi…

Parce que c’est l’adaptation d’une pièce mythique

Classique du théâtre de boulevard, "Le Dindon" a été jouée pour la première fois en 1896 au Palais-Royal. Sous la plume du talentueux George Feydeau, le public suit les mésaventures de Pontagnac, un dragueur incorrigible qui découvre que la jeune femme qu’il poursuit de ses ardeurs n’est autre que l’épouse de Vatelin, l’un de ses vieux amis. C’est le début d’une série de quiproquos qui ont fait hurler de rire des générations de spectateurs. 68 ans après la dernière adaptation au cinéma par Claude Barma, l’acteur-réalisateur Jalil Lespert a choisi de transposer l’intrigue de sa version dans le Paris des sixties.

Parce que c’est une satire très moderne

Réalisateur éclectique du biopic "Yves Saint-Laurent", du thriller "Iris" ou encore de la série historique "Versailles", Jalil Lespert s’essaie pour la première fois à la pure comédie. Il a co-signé le scénario de son "Dindon" avec Guillaume Gallienne, ce dernier connaissant bien la une pièce pour l’avoir lui-même jouée au théâtre en 2002. Si le décorum sixities de cette nouvelle version apporte une touche psychédélique à cette satire de la bourgeoisie, sa manière de croquer les relations hommes-femmes prend une dimension inédite – et savoureuse – à l'ère des mouvements MeToo, Time's Up et autre BalanceTonPorc.

Parce que c’est une réunion de comiques au sommet

Hormis une apparition en commissaire vénère dans "Murder Mystery" sur Netflix, on n’avait pas vu Dany Boon acteur depuis "La Ch’tite Famille", en février 2018. Presque une éternité pour les fans du champion du box-office français qui incarne ici Vatelin, vrai-faux naïf face à un Guillaume Galienne qui s’en donne à cœur joie dans le rôle de Pontagnac, le fameux "dindon de la farce". Autour d’eux, on retrouve l’irrésistible Alice Pol, que Dany Boon avait dirigée dans "Supercondiaque" et "Raid Dingue", et qui incarne ici Victoire, l'épouse de Vatelin, l’excellente Laure Calamy dans le rôle de Madame Pontagnac, mais aussi la star montante Ahmed Sylla dans un rôle d'amant pas très discret...

Voir aussi

>> "Le Dindon" de Jalil Lespert. Avec Dany Boon, Guillaume Gallienne, Alice Pol. En salles le 25 septembre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter