Gal Gadot en Cléopâtre : le choix de la star israélienne déjà critiqué

Gal Gadot en Cléopâtre : le choix de la star israélienne déjà critiqué

CASTING – 57 ans après Elizabeth Taylor, l'actrice israélienne Gal Gadot va se glisser dans la peau de la reine d’Egypte sous la direction de Patty Jenkins, la réalisatrice de "Wonder Woman". Un projet qui a déjà déclenché une petite polémique sur les réseaux sociaux. Explications.

"Je rêvais de raconter cette histoire depuis très longtemps". C’est une Gal Gadot enthousiaste qui a annoncé ce dimanche qu'elle s'apprêtait à incarner Cléopâtre, confirmant une information du site Deadline. La comédienne israélienne de 35 ans refera donc équipe avec Patty Jenkins, la réalisatrice avec laquelle est devenue une star mondiale grâce à "Wonder Woman". Et dont la suite, baptisée "Wonder Woman 1984", sortira fin décembre après plusieurs reports liés à la pandémie de coronavirus. 

Cinquante-sept ans plus tard, cette nouvelle version sera "la première racontée par des yeux de femmes, devant et derrière la caméra", a écrit la comédienne dans un second tweet. 

Le destin de la reine d’Egypte a fait l’objet de nombreuses adaptations au cinéma. La plus célèbre est sans nulle doute celle de 1963 par Joseph L. Mankiewicz avec Elizabeth Taylor dans le rôle-titre et Richard Burton dans celui du général romain Marc Antoine. Un couple mythique pour une très chère superproduction de 4 heures, couronnée par neuf nominations aux Oscars.  

Parmi les actrices les plus célèbres ayant incarné Cléopâtre, on peut également citer la Française Claude Colbert dans "Cléopâtre" de Cecil B. DeMille (1934) la Britannique Vivian Leigh dans "César et Cléopâtre" de Gabriel Pascal (1945) ou encore l’Italienne Monica Bellucci dans "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" d’Alain Chabat (2002) 

A peine annoncé, le projet a déclenché une vive controverse sur les réseaux sociaux entre les internautes dénonçant le choix d’une comédienne israélienne à la peau claire.

Et ceux venus leur rappeler que la reine d’Egypte était surnommé "la Grecque", du fait de son appartenance à la dynastie ptolémaïque d'origine macédonienne. 

L e débat ne fait peut-être que commencer. En 2014, un documentaire de la BBC était venu mettre en lumière une étude scientifique selon laquelle le crâne d’Arsinoé IV, l’un des sœurs de Cléopâtre assassinée sur ses ordres, possédait des caractéristiques africaines... et en concluait que la reine d'Egype elle-même était de descendance africaine. Ce qui ne semble pas être l'option choisie pour ce nouveau film.

Le script a en effet été confié à Laeta Kalogridis, la scénariste d’origine grecque qui avait collaboré avec Oliver Stone sur son biopic d’"Alexandre le Grand", sorti en 2005. Le film de Patty Jenkins pourrait en tout cas marquer un coup d’arrêt au projet porté depuis une dizaine d’années par Angelina Jolie. Début 2019, le nom de Lady Gaga avait également circulé, dans la foulée du succès de "A star is born". 

>> Et aussi dans l'actu ciné...

Retrouvez Vincent Dedienne dans le deuxième épisode du podcast "Le cinéma, c'est la vie en mieux".  A l'affiche de Parents d'élèves, l'acteur et humoriste nous parle de son enfance, de sa passion pour les sketches de Muriel Robin et plein d'autre choses encore !

>> Téléchargez cet épisode sur Apple Podcasts

>> Ecoutez cet épisode en streaming sur Deezer

>> Ecoutez cet épisode en streaming sur Spotify

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

Peut-on circuler sans limite ce week-end de retour de vacances ? Le 20H vous répond

Lire et commenter