Jennifer Lopez n'a jamais été aussi divine que dans "Queens"

Sorties

RETOUR GAGNANT - L'actrice américaine délaisse les comédies romantiques auxquelles elle nous avait habitués pour un film furieusement jouissif dans lequel des stripteaseuses tiennent leur revanche sur les financiers de Wall Street. Un rôle magnétique qui pourrait bien la conduire tout droit jusqu'aux Oscars.

Sa première apparition à l'écran efface tout le reste. Un moment suspendu de plusieurs minutes pendant lesquelles les yeux ne peuvent se détacher de ce qui se joue sur scène. Jennifer Lopez apparaît dans un monokini minimaliste truffé de strass, manteau à franges, casquette et escarpins assortis. Puis se lance dans une danse sensuelle autour de la barre de pole dance, meilleur allié de son personnage pour faire couler à flots les billets verts des financiers de Wall Street.

Dans "Queens", en salles ce mercredi 16 octobre, la chanteuse et actrice américaine incarne Ramona, chef de file d'un groupe de stripteaseuses new-yorkaises qui vont jouer aux Robin des bois en montant une combine pour vider les poches de leurs clients afin de mieux remplir les leurs. Une histoire vraie qui a secoué la Grosse Pomme après la crise des subprimes en 2008 et qu'avait racontée la journaliste Jessica Pressler dans un article du New York Magazine paru en 2015.

"'Queens', c'est un peu ma déclaration d'amour à Jennifer Lopez et à sa carrière admirable. Elle a été bien trop souvent sous-estimée", affirme à Cinemateaser la réalisatrice Lorene Scafaria à propos de sa star. Magnétique, celle que l'on surnomme la bomba latina a trouvé avec Ramona une héroïne à sa hauteur. À la fois sûre d'elle et imposante, déterminée et fort en gueule dans un film qui n'en manque pas. "Il parle de cupidité, de pouvoir, du rêve américain et de ce qu'un certain groupe de femmes, qui ont travaillé dans un domaine où elles ont été dégradées et ignorées, va faire pour arriver à ses fins", explique-t-elle à Entertainment Weekly.

Ecoutez, c'est flatteur mais je n'espère pas trop. Appelez-moi le jour J et dites-le moi- Jennifer Lopez sur une possible nomination aux Oscars

Productrice du long-métrage, Jennifer Lopez a donné de sa personne pour préparer son rôle. Elle s'est entraînée pendant des mois pour maîtriser l'art du pole dance. "L'une des choses les plus éprouvantes qu'elle ait jamais faites", assure celle qui "a dansé toute sa vie et fait du sport tous les jours". Rien d'étonnant donc à ce que sa partenaire de jeu Constance Wu (Destiny) dise d'elle qu'"elle représente la ténacité". Habituée aux comédies romantiques de plus ou moins bonne facture ("Un mariage trop parfait", "Coup de foudre à Manhattan", "Le Plan B" et le plus récent "Seconde chance"), JLo retrouve ici de la superbe qui transparaissait dans "U-Turn" et "Hors d'atteinte" à la fin des années 1990.

Voir aussi

Sa prestation dans "Queens" a été encensée dès la présentation du film au Festival de Toronto en septembre. De quoi lancer les premières rumeurs de buzz aux Oscars. "J'ai entendu, on m'en a parlé. Ecoutez, c'est flatteur mais je n'espère pas trop. Appelez-moi le jour J et dites-le moi", a-t-elle répondu sur le tapis rouge à Access Hollywood. Si nomination il y a, Jennifer Lopez vivrait la cérémonie des Oscars une semaine après son mini-concert très attendu avec Shakira à la mi-temps du Super Bowl le 2 février à Miami. À Hollywood aussi, 50 is the new 20.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter