La vie de Redoine Faïd va être portée à l’écran par le réalisateur de "Taken"

La vie de Redoine Faïd va être portée à l’écran par le réalisateur de "Taken"

BIOPIC – Pierre Morel, le réalisateur de "Taken" et du récent "Peppermint", a été choisi pour mettre en scène un biopic du criminel Redoine Faïd. Le scénario sera basé sur une enquête de l’édition américaine de "Vanity Fair".

Des chaînes info aux écrans de cinéma, le parcours rocambolesque de Redoine Faïd n’a pas fini de faire parler. Le site américain "Deadline" révèle qu’un film consacré au "roi de la belle" est en préparation, quelques jours seulement après son arrestation après trois mois de cavale. 

Produit par les sociétés Condé Nast Entertainment et Sentient Entertainment, le projet a été confié à Pierre Morel, le réalisateur français de films d’action à succès comme "Taken", avec Liam Neeson, et tout récemment "Peppermint", avec Jennifer Gardner.

Toute l'info sur

Fin de cavale pour Redoine Faïd après une incroyable évasion

Un film sur sa fascination pour le cinéma

Deadline précise que le scénario de ce biopic sera inspiré d’une enquête publiée dans l’édition américaine de "Vanity Fair". Intitulée "How Hollywood inspired France’s Most Daring Prison Escape" (Comment Hollywood a inspiré l’évasion de prison la plus audacieuse de France – ndlr), elle raconte l’influence des films américains sur la vie du braqueur. 

On y apprenait notamment que Redoine Faïd était fasciné par "Heat", le film de braquage de Michael Mann avec Robert De Niro et Al Pacino. Et qu’il était allé la rencontre du cinéaste lors d’une avant-première de "Public Enemies" à la Cinémathèque, en 2009.

On ne sait pas encore si le film de Pierre Morel retracera tout le parcours de ce personnage sulfureux. Et notamment son évasion en hélicoptère du centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne), le 1er juillet dernier. Après trois mois de cavale, il a été arrêté le 3 octobre au matin à Creil, sa ville natale.

Lire aussi

Redoine Faïd, aujourd’hui âgé de 46 ans, a été condamné en avril 2018 à 25 ans de réclusion criminelle, en tant que cerveau d’un braquage raté qui avait entraîné la mort de la policière Aurélie Fouquet, le 20 mai 2010 à Villiers-sur-Marne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 18 janvier

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Covid-19 : vers une fin de la pandémie ? Plusieurs scientifiques y croient

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.