"Miss Révolution" : Keira Knightley mène la révolte féministe contre le concours Miss Monde

"Miss Révolution" : Keira Knightley mène la révolte féministe contre le concours Miss Monde
Sorties

BEAUTY QUEENS - Disponible sur MyCanal, cette comédie so british inédite en salles narre l’histoire vraie quelque peu oubliée de l’irruption de militantes féministes lors de l’élection de Miss Monde 1970. Un formidable plaidoyer pour l’égalité porté par un savoureux casting.

Ils sont plus de 100 millions à avoir assisté à une scène dont peu se souviennent aujourd’hui. Le 20 novembre 1970, 60 jeunes femmes défilent sur la scène du Royal Albert Hall de Londres dans l’espoir d’être sacrée Miss Monde. Mais l’élection est rapidement interrompue par des militantes féministes venues crier leur colère à coup de slogans et de bombes de farine lancées sur scène.

Un coup de force médiatique que raconte la réalisatrice Philippa Lowthorpe dans Miss Révolution, un film inédit en salles que le public français peut découvrir depuis le 11 novembre sur MyCanal.

Miss Révolution met en parallèle le parcours des manifestantes et celui des candidates du concours que ses opposantes rêvent d’interdire. Les personnages du film sont aussi réels que les faits dont il s'inspire. Même si on imagine bien que le récit a été romancé pour ce qui reste finalement une œuvre de fiction. Sally Alexander (Keira Knightley), jeune étudiante divorcée et mère d’une petite fille, s’oppose avec force à une institution qu’elle compare à un "marché au bétail". Jennifer Hosten (Gugu Mbatha-Raw), première Miss Grenade de l’histoire de la compétition, attend de voir sa vie changer par la couronne qu’elle convoite. L’une voit dans le concours un symbole sexiste du patriarcat à renverser, l’autre l’échappatoire parfaite à un destin conditionné par une société raciste. 

"Ce que j’ai aimé dans le scénario, c’est qu’on a deux points de vue très différents mais aucun des deux n’est jugé. Ils sont tous les deux complètement intelligents et totalement compréhensibles", souligne Keira Knightley auprès du site Digital Spy. Pourquoi une femme devrait-elle être valorisée uniquement sur son physique alors que ce n'est pas le cas des hommes ? Pourquoi une reine de beauté ne pourrait-elle pas être fière de prendre part à un tel évènement ? Les questions soulevées en 1970 sont les mêmes qui se posent encore de nos jours à l’approche de l’élection de Miss France. Miss Révolution fait la sienne en mêlant drame et comédie comme les Britanniques savent si bien le faire. Parfois pince-sans-rire mais si percutant dans son propos.

1970, une élection historique

L'ensemble de la distribution est impeccable, donnant vie avec conviction aux doubles de fiction de personnalités bien réelles. Rhys Ifans (Coup de foudre à Notting Hill) et Keeley Hawes (Bodyguard) incarnent les fantasques Eric et Julia Morley, fondateurs et gardiens du concours Miss Monde. C'est encore elle qui, à 81 ans, annonce le résultat final chaque année depuis le décès de son mari en 2000. L'élection de Miss Monde 1970 restera historique par bien des aspects. Parce qu'elle a fait de Miss Grenade la première femme noire lauréate du concours - nous ne spoilons rien, l'affiche du film le fait pour nous. Et parce que sa brutale interruption en direct à la télévision aura permis de mettre en lumière un Mouvement pour la libération des femmes en plein essor à cette époque outre-Manche. Signe que les mots Miss et féminisme peuvent aussi faire bon ménage.

Lire aussi

>> Miss Révolution de Philippa Lawthorne avec Keira Knightley, Gugu Mbatha-Raw, Jessie Buckley, Rhys Ifans.... Disponible depuis le 11 novembre à la demande sur MyCanal

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Évacuation violente de migrants place de la République : Darmanin évoque des images "choquantes"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent