Qui est Victor Polster, le jeune comédien qui incarne avec tant de justesse l’héroïne transgenre de "Girl" ?

Sorties
DirectLCI
ZOOM – Récompensé en mai dernier au Festival de Cannes, le jeune comédien belge Victor Polster impressionne et émeut dans "Girl", en salles ce mercredi. Un premier film inspiré de l’histoire vraie d’une jeune danseuse née dans un corps de garçon.

Il n’avait jamais joué la comédie avant. Ni même envisagé de le faire. L’acteur belge Victor Polster, 16 ans, est la révélation de l’émouvant "Girl", en salles en France cette semaine. Il y incarne avec une justesse absolue Lara, une jeune danseuse née dans un corps de garçon.


C’est en auditionnant des figurants à l’Ecole royale de Ballet d’Anvers que le réalisateur Lukas Dhont va repérer la vedette de son premier film, inspiré de l’histoire vraie de Nora, une jeune femme trans qui voulait à tout prix s’imposer dans le monde de la danse classique, malgré sa différence.

Un drame réaliste, dénué de tout pathos

"C’est une réalité que je connaissais mal", nous confiait Victor Polster en mai dernier au Festival de Cannes, où "Girl" a fait l'unanimité, avant de décrocher la Caméra d’or, le prix du meilleur film, mais aussi le prix d’interprétation de la sélection Un Certain Regard.


Pour "devenir" Lara, Victor a rencontré plusieurs adolescents en transition et s’est focalisé sur la transformation physique "qui (l)’a bien aidée", avouait-il. "J’ai fait pousser mes cheveux, j’ai appris à marcher avec des talons et à danser sur pointes. Et j’ai beaucoup parlé avec Lukas."

La performance toute en retenue de Victor Polster est à l’image de ce drame qui refuse tout pathos pour proposer une approche réaliste, et par instants cruelle, de la réalité des adolescents transgenre. En dépit de l'affection de son père et de son petit frère, Lara soutient tant qu’elle peut le regard des jeunes de son âge. Et lutte en silence avec ce corps qui n’est pas le sien.


La belle histoire de Victor Polster ne fait sans doute que commencer puisque "Girl" a été choisi par la Belgique pour représenter le pays aux prochains Oscars. Le film, qui sera diffusé aux Etats-Unis par Netflix, devrait d’autant plus faire parler à l’heure où les associations LGBT militent pour que les personnages transgenres soient interprétés par des comédiens qui le sont aussi.

En juillet dernier, la superstar Scarlett Johansson avait ainsi renoncé à être la vedette de "Rub and Tug", un film inspiré de l’histoire vraie de Dante Tex Gill, une figure de la criminalité des années 1970, né femme et qui s’identifiait en tant qu’homme. Le rôle n’a pas été réattribué depuis.


>> "Girl", de Lukas Dhont. Avec Victor Polster. Arieh Worthalter, Oliver Bodart. En salles ce mercredi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter