"Coup de foudre à Notting Hill" fête ses 20 ans : ce détail chez Julia Roberts vous a peut-être échappé

Sorties

FLASHBACK - Le 18 août 1999, les spectateurs français découvraient l'une des comédies romantiques parmi les plus populaires encore aujourd'hui. L'histoire d'une star de cinéma américaine qui tombe amoureuse d'un libraire anglais dans un quartier emblématique de Londres. Richard Curtis, son scénariste, revient pour LCI sur une des scènes les plus cultes.

Au petit jeu des rediffusions, il remporte haut la main la palme. "Coup de foudre à Notting Hill" passe tellement souvent à la télévision qu'on peine à compter le nombre de fois où on est tombé dessus en zappant. Signe que cette comédie romantique n'a pas pris une ride deux décennies après sa sortie en salles. Le 18 août 1999, Julia Roberts et Hugh Grant débarquaient dans les salles de cinéma françaises avec une histoire d'amour à faire rêver les plus endurcis.

Elle y campe une star de cinéma américaine, Anna Scott, qui s'éprend du timide William Thacker, un jeune libraire anglais installé à Notting Hill. Le film, réalisé par Roger Michell, a popularisé en un instant le quartier de Londres où se ruent encore les touristes en quête de la célèbre maison à la porte bleue.

Les vêtements qu'elle porte sont ceux qu'elle portait en arrivant. C'est pour ça qu'elle est en tongs avec cette jupe bleue assez étrange- Richard Curtis sur la tenue de Julia Roberts

De "Coup de foudre à Notting Hill", on retient l'alchimie entre les deux acteurs principaux et cette scène en toute fin de long-métrage dans laquelle le personnage de Julia Roberts confesse son amour à Hugh Grant. "Je suis juste une fille, debout devant un garçon, et qui lui demande de l'aimer", lui lance-t-elle. Une réplique culte que le scénariste Richard Curtis ne se souvient pourtant pas avoir écrit, comme il l'a raconté à LCI en juin à l'occasion de la sortie du film "Yesterday".

Voir aussi

Il en a profité pour nous expliquer la tenue quelque peu incongrue de la comédienne américaine, qui apparaît en tongs à l'écran. "Julia est arrivée au travail ce jour-là et elle n'a pas voulu enfiler son costume parce qu'elle le trouvait trop sophistiqué. C'était la star de cinéma fantasmée plutôt que la vraie star de cinéma. Les vêtements qu'elle porte sont ceux qu'elle portait en arrivant. C'est pour ça qu'elle est en tongs avec cette jupe bleue assez étrange. Donc c'est la vraie Julia Roberts", nous a-t-il révélé. Et de conclure : "la réplique n'est merveilleuse que parce qu'elle la dit si merveilleusement".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter