Au cinéma et au théâtre, le port du masque devient obligatoire même dans la salle

Au cinéma et au théâtre, le port du masque devient obligatoire même dans la salle
Sorties

NOUVELLE RÈGLES - Invité de France Inter ce mercredi 26 août, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que la distanciation sociale dans les salles de spectacle sera remplacée par le port du masque obligatoire. Pas toujours agréable mais salutaire pour un secteur en crise depuis le début de la pandémie.

Ceux qui découvriront Tenet ce mercredi le feront avec le nouvel accessoire indispensable de la rentrée : le masque. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu'il serait désormais "systématique" à l’intérieur des salles de cinéma et de spectacle. "Avant, on demandait de porter le masque quand il n’était pas possible de respecter les distances de sécurité : on va inverser", a-t-il expliqué sur France Inter.

"Je dis aux Françaises et aux Français : allez au cinéma, allez au théâtre, vous ne risquez rien", a-t-il assuré, ajoutant que distanciation sociale et masque seraient cumulés "dans les zones où il y a une forte circulation virale". Une décision actée lors du Conseil de défense de la veille, également relayée par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot sur Twitter.

Lire aussi

2 milliards d'euros débloqués pour la culture

Le secteur culturel est l'un de ceux qui ont été le plus durement touchés par la pandémie. A l'arrêt complet pendant plusieurs mois, l'activité reprend au ralenti dans certains domaines alors qu'elle reste au point mort dans d'autres, comme les discothèques qui tirent la sonnette d'alarme depuis des semaines. Jean Castex, qui doit rencontrer ce jeudi les représentants du spectacle vivant et ce vendredi ceux du cinéma, a annoncé pour les salles des compensations financières correspondant à "l'écart entre les recettes issues des contraintes sanitaires et ce qui aurait été leur point d'équilibre". "Tout le monde voit que, dans une salle de cinéma ou de théâtre, les règles sanitaires qui vous sont imposées ne vous permettent pas d'atteindre votre équilibre économique (...). La priorité c'est que tout ça reprenne, la priorité, c'est que les gens vivent", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre assure aussi qu'une "dotation exceptionnelle" de deux milliards d'euros, sur les 100 milliards du plan de relance qui sera dévoilé le 3 septembre, va être débloquée. "C'est un choix politique, inédit (...). Ça veut dire que nous pensons d'abord que la culture est une activité économique, il faut le dire haut et fort", a déclaré Jean Castex.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

"Et s’il y a une spécificité française, c’est bien que vivre avec le virus, c’est aussi se cultiver avec le virus. Il faut en tirer toutes les conséquences, c’est ce que nous ferons", a-t-il martelé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent