David Hallyday heureux : son album "J’ai quelque chose à vous dire" est disque d’or

Sorties
DirectLCI
SUCCÈS – Sorti le 7 décembre, l’album de David Hallyday "J’ai quelque chose à vous dire" s’est déjà vendu à plus de 50.000 exemplaires, lui permettant de décrocher un disque d’or. On est toutefois loin des performances de l’opus posthume son illustre papa.

Dans la famille Hallyday, je demande le fils. Le 7 décembre dernier, David, 53 ans, publiait "J’ai quelque chose à vous dire", un album très intime, dont il a entamé l’écriture quelques semaines seulement après la mort de Johnny. Après la réception mitigée de son disque précédent, "Le Temps d’une vie", en 2016, le public est au rendez-vous puisque dans un post Instagram, publié ce samedi, le chanteur annonce avoir décroché un disque d’or. Une certification qui correspond à plus de 50.000 exemplaires vendus.


"Tellement heureux que l’album vous plaise, merci !", écrit David Hallyday à ses fans, saluant au passage ses collaborateurs, l’auteur-compositeur Arno Santamaria, le guitariste et producteur Pierre Jaconelli ou encore le parolier Lionel Florence.

Des pointures de la musique française qui lui ont permis de donner naissance à l’un de ses disques les plus personnels, à l’image de la chanson Ma Dernière Lettre, où il imagine les mots que son père aurait pu lui écrire avant de partir. Ou d’"Eternel", dans laquelle il règle ses comptes avec sa belle-mère, Laeticia.

J’ai quelque chose à vous dire est entré à la troisième place du top album, précédé à la seconde place par "Phoenix", le nouveau Soprano, et à la première par…. "Mon pays c’est l’amour" de Johnny Hallyday. Depuis sa sortie le 22 octobre, le dernier disque du taulier occupe le sommet des charts français. Certifié disque de diamant au bout d’une semaine – soit 500 000 exemplaires vendus – il avait franchi la barre du million au bout de 21 jours seulement. 


Des chiffres impressionnants qui permettent de mieux comprendre la nouvelle bataille judiciaire qui oppose David et sa soeur, Laura Smet, à Laeticia. Mardi dernier, la justice a ordonné le gel de 37,5% des royalties dues à Johnny par ses maisons de disque, alors qu'ils demandaient le double. Une demi-victoire puisque les enfants aînés du chanteur réclamaient notamment le gel total des royalties résultant des ventes de "Mon pays c'est l'amour".

D’après le site mediatraffic, qui compile les ventes au niveau international, "Mon pays c’est l’amour "s’est encore écoulé à 88 000 unités en 8e semaine, frôlant les 1,3 millions d’exemplaires au total depuis sa sortie. Ce qui le place à la 10e place du top des albums les plus vendus au monde, dominé par… un autre album posthume, "Skins", du rappeur américain XXXTentacion, tué par balles le 23 janvier dernier à l’âge de 20 ans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter