Léonard de Vinci : toutes ces fois où on retrouve la touche du peintre italien dans la pop culture

Sorties

INSPIRATION- Cinq cents ans après sa mort, Léonard de Vinci est célébré à partir de ce jeudi dans une exposition exceptionnelle au musée du Louvre. L’occasion de revenir sur son influence dans la pop culture.

"Léonard", l’intitulé est simple mais le contenu de la rétrospective inédite dédiée au génie de la Renaissance se veut majestueux. Proposée par le musée du Louvre dans le cadre du 500e anniversaire de sa mort, elle met en lumière à partir de ce jeudi 24 octobre l’œuvre de l’artiste italien à travers 162 peintures, dessins, manuscrits, sculptures, objets d'art. Si seulement onze des vingt tableaux attribués au maître y figurent – dont son célèbre "L’homme de Vitruse" -, le public semble déjà séduit par l’événement culturel sans précédent avec plus de 180.000 billets réservés.

Intemporel le peintre a marqué les esprits de génération en génération, du cinéma à la télévision en passant par la musique. L’étendue de l’influence du créateur de "La Joconde" ne semble pas avoir de limite. Mais quelle est donc le point commun entre Beyoncé et Jay Z, David LaChapelle, Dr House  ou encore Les Sopranos ?

Quand De Vinci inspire Beyoncé et Jay Z pour un clip vidéo

Si l’audace a du génie, celui du duo de pop stars Beyoncé et Jay Z a été influencé par le savant de Toscane pour la réalisation d'un de leurs  derniers clips vidéo en commun. Destiné à promouvoir le premier titre de leur album "Everything is Love", le clip de "APESHIT" a été dévoilé le 16 juin 2018. On y voit les interprètes de "Crazy in love" posant fièrement au musée du Louvre devant le plus célèbre des chefs-œuvre du peintre, "La Joconde", réalisé au début du 16e siècle. Coup de maître pour la chanteuse américaine et son rappeur de mari, la vidéo a été visionnée plus de 2,5 million de fois en en l’espace de 11 heures après sa sortie. 

"La Cène" à la sauce pop arty de David LaChapelle

Âgé de 56 ans, le photographe américain David LaChapelle est reconnu pour son style décalé à l’esprit pop art et ses couleurs flashy. Marqué par une visite à Rome en 2006 à la chapelle sixtine, selon l'AFP, il y est revenu près de dix ans plus tard avec une exposition colorée mêlant influence chrétienne et artistique de la Renaissance. Intitulée "Après le Déluge", la rétrospective a présenté 150 photographies et vidéos du pop artiste star. Une d’entre-elles, intégrée à la série "Jesus is my homeboy", est une reproduction très originale du célèbre tableau "la Cène" de Léonard de Vinci, peint entre 1495 et 1498 pour le réfectoire du couvent de Santa Maria delle Grazie à Milan. Célébrant avec dérision la culture urbaine actuelle, le Christ de cette version revisitée est représenté entouré d’apôtres tatoués au style hip-hop assis autour d’une table pour dévorer un repas de junk food.

Quand l'esprit De Vinci squatte les séries télévisées populaires

La patte du maître Léonard, on la retrouve aussi la télévision. L'avènement des séries dans les années 2000 a laissé place à une recrudescence de reproductions de la mythique oeuvre religieuse "la Cène" de l'artiste aux multiples facettes. D'après le média Bewaremag, elle est omniprésente : de la série médicale "Dr House" de la chaîne américaine Fox au dessin animé humoristique "Les Simpsons" en passant par la série culte sur la famille d'origine italienne la plus célèbre du petit écran, "Les Sopranos".

Le grand génie italien de la Renaissance est mort en France, au Clos Lucé,  à Amboise (Indre-et-Loire)  le 2 mai 1519. Mais son art influent est à l’honneur au musée du Louvre du jeudi 24 octobre au 24 février 2020.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter