Festival de Poupet : l’art de la fête

Nos Festivals
La 33e édition du Festival de Poupet se tient du 1er et le 19 juillet. Ce sera l’une des dernières occasions de voir Joan Baez lors de sa tournée d’adieu et de faire la fête avec le "Poupet déraille".

Il y a trente ans, Poupet était une fête de village, en l’occurrence celle de Saint-Malô-du-Bois, près du Puy du Fou. Aujourd’hui, c’est un festival majeur et un incontournable de l’été. Pour le millésime 2019, il frappe fort avec Scorpions. Le groupe mythique ne donne que quatre dates en France et il fera un stop dans le Grand Ouest, le 16 juillet. Et c’est dans un écrin que les interprètes de "Still Loving You" se produiront puisqu’ils joueront au théâtre de Verdure, devant 3000 spectateurs. La soirée est d’ailleurs déjà complète. 


Parmi les belles affiches proposées par le Festival de Poupet, il y a également Alexis HK et Joan Baez, le 9 juillet. C’est l’une des dernières chances de voir cette grande dame du folk américain, militante engagée contre la Guerre du Viêtnam, qui a marché aux côtés de Martin Luther King et s’est produite à Woodstock. L’Américaine fait ses adieux à la scène et à la musique avec son "Fare Thee Well Tour" et forcément son concert sera chargé d’émotion. 

A côté de ces légendes de la musique, le Festival de Poupet invite aussi des artistes majeurs de la scène musicale française. Ainsi, les festivaliers auront la possibilité de voir en live Hubert-Félix Thiéfaine, The Limiñanas et Voyou, le 1er juillet. Le 3 juillet, le théâtre de Verdure accueille trois formations énervées : Thérapie Taxi, Columbine et Hocus Pocus. Ça sonne, ça envoie du lourd, ça promet ! A l’affiche également, cet été : Angèle, Hoshi et la nouvelle sensation pop française Suzanne (11 juillet), mais aussi Feder, Fakear, Møme, Eugène de Rastignac (le 12 juillet), ou encore Gaëtan Roussel, Dionysos et Clara Luciani (5 juillet).

Pour cette nouvelle édition, le festival ouvre un nouveau site, plus grand et en pleine nature : la Clairière du Bois Chabôt. Soprano et Boulevard des Airs auront la lourde tâche d’inaugurer le lieu. Une soirée très attendue par les fans puisqu’elle est déjà complète ! Et histoire de finir en beauté, le Festival de Poupet reconduit sa soirée "Poupet déraille". Pour le dernier jour, le 19 juillet, les organisateurs espèrent une grande fête complètement folle où les festivaliers peuvent venir déguiser en licornes ou en tortues Ninja. Et puis le festival se lance un défi : battre le record du monde de galoches simultanées. N’est-ce pas l’argument ultime ?

Sur le même sujet

Plus d'articles