Pour la fête de la musique, Jean-Michel Jarre jouera en avatar "comme dans Matrix"

Jean-Michel Jarre, un musicien toujours à la pointe de la technologie.
Sorties

TECHNOLOGIE – Ce dimanche 21 juin, Jean-Michel Jarre proposera un concert entièrement virtuel dans lequel il sera rejoint "par les avatars des spectateurs en immersion totale".

C'est une première mondiale. A l'occasion de la fête de la musique, Jean-Michel Jarre proposera ce dimanche 21 juin un concert "en avatar comme dans Matrix", dans un univers complètement virtuel où il pourra être rejoint "par les avatars des spectateurs en immersion totale", a expliqué l'artiste à l'AFP. Un avatar du rappeur américain Travis Scott avait déjà été vu dans le jeu vidéo Fortnite pendant le confinement. 

Mais le projet de Jarre, "Alone Together", réalisé avec la startup française VRrOOm, va plus loin. "Tout ce qui s'est fait maintenant, comme avec Fortnite, était pré-enregistré, dans un univers pré-existant. Là, c'est de l'immersion totale, dans un espace créé et en live. Comme dans Matrix. Le concert va durer 45 minutes, et il y a une interaction avec le public. C'est à nous, artistes, de proposer des choses nouvelles", poursuit la star internationale de l'électro, toujours en pointe sur les nouvelles technologies.

La réalité augmentée ne remplacera jamais le spectacle vivant, mais peut le compléter. On peut la comparer à l'apparition du cinéma par rapport au théâtre- Jean-Michel Jarre

Le set de Jarre sera retransmis en direct sur toutes les plateformes digitales à 21h15, et il sera accessible de n'importe quel point du globe (via les sites et réseaux de Jarre et de VRrOOm). Soutenu par le ministère de la Culture en France, qui le diffuse aussi, l'accès au show en réalité augmentée sera gratuit. La session sera également projetée sur grand écran dans la cour du Palais Royal à Paris devant une sélection d'étudiants d’écoles de formation du son et de l’image, munis de smartphones et casques audio. Ces étudiants pourront dialoguer en direct avec l'avatar de Jarre. S'ouvrira ensuite une "porte virtuelle" derrière laquelle le musicien les accueillera dans son studio, pour dévoiler les coulisses de la soirée. 

Lire aussi

"La réalité augmentée ne remplacera jamais le spectacle vivant, mais peut le compléter. On peut la comparer à l'apparition du cinéma par rapport au théâtre", conclut l'artiste qui en profite pour tirer le signal d'alarme. "Il faut cesser de considérer que la musique est gratuite comme l'air qu'on respire. Derrière, il y a des auteurs, compositeurs, mais aussi des producteurs, des techniciens, qu'il faut rémunérer à leur juste valeur, et cet évènement est l'occasion de le rappeler", prévient-il. "Les plateformes sont les seules à avoir fait leur beurre pendant le confinement sur le dos du virus avec des contenus de gens qui ont du mal à se nourrir dans différents endroits de la planète."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent