Fresque hommage aux Gilets jaunes inspirée de Delacroix : celui qui résoudra l'énigme qui s'y cache gagnera 1000 euros

Sorties
INSOLITE – Cette fresque vous dit quelque chose ? Normal ! Depuis quelques jours, une relecture de "La Liberté guidant le peuple" de Delacroix orne un mur du XIXe arrondissement de Paris. Et sachez que le street artist qui l'a réalisée y a caché des éléments étonnants. Explications.

C’est ce qu’on appelle une œuvre engagée. Depuis le week-end derniere, les habitants du XIXe arrondissement peuvent admirer une nouvelle version de "La Liberté guidant le peuple", le célèbre tableau d’Eugène Delacroix, imaginée par un street artist parisien. "J'ai voulu reprendre le thème de ce tableau, un des plus connus dans le monde, et le mettre au goût du jour", explique PBOY, de son vrai nom Pascal Boyart, dans un entretien accordé à l’AFP.


Comme l’œuvre originale, inspirée par la Révolution de juillet 1830, cette relecture dépeint une Marianne hissant un drapeau tricolore et couverte d'un bonnet phrygien qui s'avance au milieu de manifestants. Pas d'insurgés avec des fusils… mais quatre manifestants portant des gilets jaunes.

La modernisation de "La Liberté guidant le peuple" ne s’arrête pas là. Au bas de sa fresque, Pascal Boyard a apposé un QR code qui lui permet de recevoir des dons. Mais aussi une énigme sous la forme d’un "puzzle bitcoin" qui permettra à un heureux passant, s'il le découvre, de gagner 1.000 euros.

Mélanger l'art et l'argent ? Rien de choquant, au contraire. "La finance, c'est peut-être "la cause des causes derrière tous ces événements", observe l’artiste qui a par le passé peint une fresque sur laquelle Delacroix brûle un billet de 100 euros. Peut-être enfilera-t-il bientôt un Gilet jaune à la Joconde...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter