"Glass" au top du box-office : Shyamalan a-t-il réussi son plus beau twist depuis "Sixième Sens" ?

Sorties
DirectLCI
ATTENTION SPOILER - S’il divise la critique, "Glass" réalise un carton au box-office, en France comme aux Etats-Unis. De quoi ravir son réalisateur, M. Night Shyamalan, qui a pourtant réservé à ses fans l’une des fins les plus surprenantes de sa carrière.

Avec 462.715 spectateurs dans les salles françaises depuis mercredi, "Glass" s’est hissé sans mal au sommet du box-office français. Aux Etats-Unis, le nouveau film de M. Night Shyamalan a engrangé 47 millions de dollars de recettes, confirmant le retour en forme du cinéaste américain. Adulé au début de sa carrière, le réalisateur de "Sixième Sens" a connu une série d’échecs cuisants avant un retour en grâce presque inattendu avec "Split". 


Dans les derniers instants de ce thriller horrifique à petit budget, sorti en 2017, les spectateurs découvraient que Kevin Wendell Crumb (James McAvoy), le psychopathe aux multiples personnalités, évoluait dans le même univers que David Dunn (Bruce Willis) et Elijah Price, les deux personnages principaux du blockbuster mélancolique "Incassable", sorti en 2000.


Quelques semaines après la sortie de "Split" - qui générera 278,5 millions de dollars de recettes alors qu’il n’en avait coûté que 9 ! - Shyamalan annonce avoir entamé l’écriture d’un nouveau film réunissant les trois personnages. Les fans du cinéaste rêvent d’une apothéose explosive ? Le cinéaste va leur offrir sans doute l’un des "twists" les plus déroutants de l’histoire du cinéma. 

ATTENTION SPOILER…

Si vous n’êtes pas encore allé avoir "Glass", ne lisez pas la suite. Sinon, ne venez pas vous plaindre ensuite… Vous êtes prêt ? Dans la dernière partie du film, Elijah et Kevin parviennent à s’évader de l’hôpital psychiatrique où ils ont été enfermés par leur psy, le Dr Ellie Staple (Sarah Paulson), avant d’être rattrapés par David. Dans la bagarre, Kevin tue Elijah en lui assénant un coup fatal dans la cage thoracique. Quelques instants plus tard, les membres d’une société secrète abattent Kevin… et noient David sous les yeux de son fils, abasourdi comme sans doute la moitié des spectateurs dans les salles !


Pendant tout le film, Elijah a fait miroiter un affrontement spectaculaire au sommet de la tour ultramoderne qui s’apprête à être inaugurée à Philadelphie. Une ruse de Shyamalan destinée à détourner notre attention du "vrai" dénouement. Sans qu’on s’en aperçoive, le personnage incarné par Samuel L. Jackson avait fait installer des caméras qui ont filmé la mise à mort des trois personnages. Et les a envoyées sur les réseaux sociaux, révélant au monde entier l’existence des superhéros.

Ce final "mortel", qui n’a pas fini d’être débattu, M. Night Shyamalan assure l’avoir en tête depuis près de 20 ans. "Je ne savais pas si j’aurais les couilles de le faire… Mais je l’ai fait", raconte-t-il à The Hollywood Reporter. "Je ne savais pas si j’aurais le courage d’aller au bout, mais je suis heureux d’y être parvenu", ajoute-il, ravi de ne pas avoir emprunté le même chemin que 99% des films de superhéros, dont l’épilogue annonce déjà l’épisode suivant.


Le réalisateur l’assure : il n’y aura pas de suite à "Glass". "Ce que je veux que les spectateurs sachent, c’est que les gens qui ont fait ce film n’avaient pas une démarche opportuniste. Ce qui est habituel dans ce business (…) Je n’avais jamais tourné de suite avant et je voulais m’assurer que je le faisais pour de bonnes raisons, pour les personnages et pour conserver la pureté du monde que j’ai créé. Je pense que la durée de vie de ces trois films sera plus longue grâce à ça."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter