Glenn Close et Lady Gaga lauréates ex-aequo aux Critics Choice Awards : et si ça arrivait aux Oscars ?

Sorties

DEUX POUR LE PRIX D'UNE - Les critiques hollywoodiens n'ont pas tranché au moment de désigner "la meilleure actrice" de l'année. En balance lors des Golden Globes, les deux comédiennes se sont partagées le trophée dimanche 13 janvier. Bis repetitia le 24 février prochain aux Oscars ? Possible... Le scénario s'est déjà présenté lors de la plus prestigieuse des cérémonies de remise de prix.

Match nul. Glenn Close et Lady Gaga sont toutes les deux reparties avec le trophée de la meilleure actrice lors des Critics Choice Awards, dimanche 13 janvier à Los Angeles. Une surprise pour les principales intéressées mais aussi pour le remettant, Willem Dafoe. "C'est fou, c'est fou, nous avons des ex-aequo", a-t-il lancé après avoir avoir ouvert l'enveloppe. Glenn Close, déjà récompensée aux Golden Globes pour son rôle dans "The Wife", a été invitée à monter sur scène en premier. "Je suis tellement ravie qu'on soit deux, parce que vous savez, le monde nous monte les uns contre les autres dans cette profession (...). Je pense que je peux parler pour toutes les femmes dans la pièce et dire qu'on se soutient les unes les autres, qu'on est fières d'être ici ensemble", a-t-elle lancé, chaleureusement applaudie.

Puis le nom de Lady Gaga a été annoncé et la Mother Monster a réagi comme aux Golden Globes. Mains sur le visage, larmes de joie, de quoi réveiller ses détracteurs qui trouvent qu'elle en fait trop. L'héroïne de "A Star is Born"passe tout près de la chute dans les escaliers au moment d'aller chercher son trophée. Une embrassade à Glenn Close et la voilà partie dans un émouvant discours de remerciements - pas tout à fait naturel avec sa feuille sous les yeux, mais bon. "La vraie star du film, ce n'est pas moi. C'est le courage et la persévérance", a-t-elle assuré, rendant hommage à ceux qui combattent l'addiction au quotidien.

Voir aussi

Katharine Hepburn et Barbra Streisand l'ont fait

Sur le tapis rouge, les deux comédiennes ont pris la pose avec leurs deux trophées. Une image similaire serait-elle possible dans un mois et demi, lors des Oscars ? La situation s'est déjà produite six fois dans l'histoire de la plus prestigieuse des cérémonies. Deux fois seulement dans les catégories sacrant les meilleurs acteurs. En 1932, Fredric March ("Dr Jekyll et Mr Hyde") et Wallace Beery ("Le Champion") sont repartis bras dessus bras dessous. Rebelote en 1969, il y a tout juste 50 ans.

Lire aussi

"La gagnante est... Nous avons des ex-aequo", s'est exclamée Ingrid Bergman au moment de remettre la statuette de la meilleure actrice. Cris de stupéfaction dans la salle. "Les gagnantes sont Katharine Hepburn pour 'Le Lion en hiver' et Barbra Streisand pour 'Funny Girl"", a-t-elle poursuivi. Nouvelle salve d'applaudissements, si forte que l'on n'a même pas entendu le nom du deuxième film. En montant sur scène, la chanteuse manque elle aussi de tomber. Comme Lady Gaga. Loin de nous l'envie d'y voir trop de signes. Surtout qu'Olivia Coleman, encensée pour son rôle de reine dans "La Favorite", a jusqu'à présent écrasé toute la concurrence dans la catégorie "comédie". Réponse donc dans la nuit du 24 au 25 février.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter