Harry Styles a dit non à "La Petite Sirène" : nos 5 coups de cœur pour jouer le prince Eric dans la version live

Sorties
CASTING - Pressenti pour faire chavirer le coeur de la belle Ariel dans l'adaptation live du dessin animé Disney que prépare Rob Marshall, l'ex chanteur des One Direction ne fera finalement pas partie du projet. On s'est donc glissé dans la peau d'un directeur de casting pour tenter de dénicher son successeur. Chers producteurs, si vous nous entendez...

On le voyait déjà faire de la barque au son des "shalalala, embrasse-la" des grenouilles alentour. Mais la vision de Harry Styles dans le costume du prince Eric restera du domaine de l'imaginaire, le chanteur des One Direction ayant décliné le rôle dans la version live de "La Petite Sirène" que prépare Rob Marshall ("Chicago", "Le Retour de Mary Poppins"). 


C'est ce que rapportaient les médias américains spécialisés dans le divertissement mercredi 14 août, affirmant que le Britannique de 25 ans n'était plus en discussions avec la production. Alors, qui pour donner la réplique à Halle Bailey, la jeune chanteuse afro-américaine qui donnera vie à Ariel ? On a joué aux directeurs de casting et déniché cinq acteurs qui auraient les épaules suffisamment solides pour affronter la vilaine Ursula.

Jacob Elordi

Il a affiché ses pecs irréprochables dans "The Kissing Booth", la bleuette adolescente de Netflix qui lui a offert une aura mondiale instantanée en 2018. Mais c'est dans "Euphoria", l'une des séries phénomènes de l'été et sans aucun doute de l'année, que l'Australien de 22 ans a montré toute l'étendue de son talent. Hyper inquiétant dans le rôle du bourru et violent Nate, le natif de Brisbane a prouvé qu'il n'était pas qu'une belle gueule. Le détail en plus ? Son premier rôle professionnel était celui du Chat chapeauté dans la comédie musicale "Seussical". Signe qu'il sait aussi donner de la voix.

Nat Wolff

Ne vous fiez pas à ses airs de jeune premier, Nat Wolff a déjà un CV bien rempli du haut de ses 25 ans. L'acteur américain, vu dans "Palo Alto" de James Franco (2013), le larmoyant "Nos Etoiles contraires" (2014) et "Le nouveau stagiaire" avec Robert De Niro (2015), a déjà près de 30 films à son actif. Sa douceur apparente serait parfaite pour incarner une version plus apaisée du prince Eric, d'autant que lui aussi sait chanter. Fils d'un pianiste de jazz, il a monté son propre groupe de rock avec son frère Alex et a écrit plus de 150 chansons. Le titre "Look Outside" figurait d'ailleurs sur la bande-originale du film "La Face cachée de Margo" (2015) dans lequel il tenait le premier rôle face à Cara Delevingne.

Timothée Chalamet

A-t-on encore besoin de présenter Timothée Chalamet ? Le plus français des acteurs américains - son père est originaire de Nîmes - a été vu dans la série "Homeland", a fait une apparition chez Christopher Nolan dans "Interstellar" (2014) avant d'exploser dans "Call me by your name" (2017) qui lui a valu une nomination à l'Oscar du meilleur acteur à seulement 22 ans. Il sera à l'affiche du prochain Woody Allen ("Un jour de pluie à New York"), figurera au casting du remake de "Dune" de Denis Villeneuve et incarnera le roi Henri V pour Netflix dans "The King". En clair, il est partout. Alors jouer un prince Disney ne serait qu'une formalité pour celui qui ne se gêne pas pour pousser la chansonnette en interview, comme ici chez ABC.

Nick Robinson

Nick Robinson a été au générique d'un des films les plus rentables de l'histoire ("Jurassic World" en 2015). Mais le film qui a fait beaucoup parler de lui n'avait rien d'un blockbuster. En 2018, il est le héros du teen movie très réussi "Love, Simon", premier du genre à narrer le coming-out d'un adolescent. Si le long-métrage n'a pas eu le succès public qu'il méritait, il a au moins permis à sa star de 25 ans d'émerger. D'ici 2020, on le verra dans cinq films et une série ("The Teacher"). Alors pourquoi pas un film Disney ? On n'a rien trouvé sur ses capacités vocales mais on rappellera que ce n'est pas Zac Efron qui chantait dans le premier "High School Musical".

Noah Centineo

Il n'aura fallu qu'un film pour faire de lui le "it boy" en vogue à Hollywood. Noah Centineo, 23 ans,  s'est fait un nom l'été dernier grâce au film Netflix "À tous les garçons que j'ai aimés". Sauf que la plateforme de streaming a tellement capitalisé sur sa poule aux oeufs d'or qu'elle a fini par le perdre, lui confiant encore et toujours le même type de rôles. C'est simple : il est soit la star du lycée que les filles s'arrachent, soit le garçon d'à côté qui est le seul à ne pas avoir saisi son potentiel de séduction. Deux suites sont déjà prévues à ce qui a été le carton de l'été 2018 et Elizabeth Banks lui a fait confiance pour un petit rôle dans son reboot de "Drôles de dames", en salles en octobre. 

Il sera Musclor dans le remake des "Maîtres de l'univers" attendu pour 2021. On se dit donc que le rôle d'un prince pourrait, d'une, lui aller comme un gant, et de deux, lui permettre de redynamiser sa jeune carrière. Carrière qu'il a débuté chez... Disney. Un hasard, vous dites ? Pas si sûr.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter