Harry Styles est pressenti pour incarner le prince Eric dans "La Petite Sirène" (et c'est une excellente idée)

Sorties

CASTING - Au rayon des rumeurs qui secouent Hollywood, celle qui fait du chanteur des One Direction le nouvel amoureux d'Ariel dans la version live du dessin animé Disney a de quoi nous donner le sourire. Parce que le jeune Anglais de 25 ans sait donner de la voix et parce qu'il s'est déjà essayé à la comédie avec succès.

Rien n'est encore signé. Mais quand l'ensemble de la presse spécialisée américaine annonce que des discussions sont en cours, c'est que tout n'est pas loin d'être finalisé. Après un petit rôle dans le sublime et angoissant "Dunkerque" de Christopher Nolan, Harry Styles convoiterait le haut de l'affiche du remake de "La Petite Sirène" de Disney que prépare Rob Marshall ("Chicago", "Le Retour de Mary Poppins").

Le chanteur du groupe One Direction prêterait ses traits à Eric, le prince pour qui Ariel accepte d'échanger sa voix contre une paire de jambes. La vilaine Ursula serait interprétée par Melissa McCarthy ("Mes Meilleures amies") tandis que Jacob Tremblay ("Room") et Awkwafina ("Crazy Rich Asians") seraient encore en pourparlers pour rejoindre le casting.  

Voir aussi

La sirène sera elle campée par la chanteuse afro-américaine Halle Bailey. Un choix qui a provoqué la colère des plus idiots, certains arguant que l'héroïne ne pouvait pas être noire car basée sur le conte du Danois Hans Christian Andersen. On attend donc de ceux-là qu'il s'insurgent de la couleur de cheveux trop claire de Harry Styles ou du fait qu'il soit anglais et non nordique. De notre côté, on ne peut que se réjouir de ces deux castings axés sur le chant, qui laissent entrevoir une version très "musical" de "La Petite Sirène", qui avait eu droit à son spectacle à Broadway.

Plus de chansons que le dessin animé ?

On imagine donc le prince Eric donner de la voix avec, pourquoi pas, des morceaux inédits. La version live d'"Aladdin" avec Will Smith et le remake du "Roi Lion" de Jon Favreau ont tous deux intégré de nouvelles chansons. Pas de raison de s'inquiéter non plus du jeu d'acteur de Harry Styles. Le jeune homme de 25 ans n'a pas démérité dans le petit rôle que lui avait confié Christopher Nolan dans "Dunkerque". Et il a montré aussi qu'il avait un certain sens de l'autodérision en participant à plusieurs sketchs de l'émission "Saturday Night Live", dont un qui l'a vu imiter Mick Jagger, à qui il est si souvent comparé.

Une source proche du chanteur affirmait au Sun en janvier qu'il était plus disposé à poursuivre sa carrière d'acteur qu'à reformer les One Direction. Faire confiance à Harry Styles offrirait également à Disney une surexposition médiatique pas franchement nécessaire mais toujours bienvenue. Vous entendez ce bruit ? C'est celui de millions de Directioners se ruant vers les salles de cinéma. Un peu de patience tout de même, le début du tournage n'est pas prévu avant 2020.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter