Hommage à Jacques Chirac : "son" musée du Quai Branly sera gratuit jusqu'au 11 octobre

Sorties

HONNEUR - Le musée du Quai Branly-Jacques Chirac sera en accès libre jusqu'au 11 octobre prochain pour permettre au public de venir rendre hommage à son fondateur, l’ancien président de la République disparu ce jeudi.

"Le musée (sera) accessible gratuitement pendant une dizaine de jours, (...) le temps que les gens qui veulent rendre hommage au président puissent le faire", a annoncé ce vendredi matin sur Europe 1 Stéphane Martin, le dirigeant du musée du Quai Branly, au lendemain de la disparition de Jacques Chirac.

Contacté par la rédaction de LCI, l'établissement culturel situé en bord de Seine a précisé que cette gratuité serait en vigueur  jusqu'au vendredi 11 octobre inclus pour les personnes désireuses d'honorer la mémoire de son fondateur amoureux des cultures du monde. Un livre d'or sera mis à leur disposition. Symbolique, ce geste intervient quelques jours après l'ouverture d'une exposition temporaire consacrée aux acquisitions faites depuis la création de l'établissement public du musée, en 1998.

C'est vraiment sa collection qui a commencé en 1998 quand il a lancé le musée du Quai Branly- Stéphane Martin, président du musée du Quai Branly - Jacques Chirac

"C'est vraiment sa collection, la collection qui a commencé en 1998 quand il a lancé le musée du Quai Branly", a expliqué Stéphane Martin à propos de cette exposition lancée deux jours avant la mort de l'ancien chef de l'Etat.

Rétrospective des deux dernières décennies des collections réalisées par l'établissement, elle représente aussi l'influence et l'aide omniprésentes de Jacques Chirac dans cet accomplissement culturel. Cette exposition revient sur "ce qu'on a fait pendant 20 ans grâce à lui en termes d'enrichissement des collections", a souligné le président du musée.

Lire aussi

Officiellement ouvert au public en 2006, le Quai Branly est dédié aux arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Il se veut "une passerelle entre les cultures", comme l'a désiré Jacques Chirac. Véritable passionné des arts premiers et des civilisations lointaines, l'ancien président de la République a porté à bout de bras la création de ce qui restera la réalisation culturelle majeure de sa présidence.

"Les images du président sont partout au musée, les drapeaux sont en berne, c'est un moment très émouvant pour les équipes", a confié Stéphane Martin. L'établissement avait été rebaptisé musée du Quai Branly-Jacques Chirac en juin 2016 en l'honneur de ses dix ans d'existence.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter