Réouverture des cinémas : que sont allés voir les Français depuis une semaine ?

Réouverture des cinémas : que sont allés voir les Français depuis une semaine ?

BOX-OFFICE – Près d’1 million de Français sont retournés dans les salles de cinéma depuis leur réouverture, le 22 juin. Faute de nouveaux blockbusters hollywoodiens, c’est la production hexagonale qui en a profité. Une situation qui pourrait se prolonger une bonne partie de l’été. Explications.

On prend les mêmes… et on recommence. En regardant les chiffres du box-office depuis la réouverture des cinémas, le 22 juin, on pourrait croire que le temps s’est arrêté en mars dernier. N°1 avant le confinement, "La Bonne Epouse" de Martin Provost l'est à nouveau avec 167.002 spectateurs, portant son total à 338 002 entrées après sa première sortie, du 11 au 14 mars, jour où les 6.000 salles françaises ont fermé leurs portes.

A la troisième place au printemps, "De Gaulle" de Gabriel Le Bomin se hisse à la deuxième avec 75.004 entrées supplémentaires, pour un total de 691.209 entrées. Le podium est complété par "En avant", le dernier Pixar, qui a attiré 55.534 spectateurs, pour un cumul de 671.191.

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

3 "vraies" nouveautés dans le top 10

Ces chiffres valident la stratégie des distributeurs qui ont préféré miser sur des films qui fonctionnaient avant le confinement, plutôt que de lancer des nouveautés dans un contexte incertain à l’annonce de la réouverture des salles, fin mai. Sur les dix films qui ont réalisé le plus d’entrées depuis le 22 juin, trois seulement n’étaient pas sortis au printemps. 

"L’Ombre de Staline" de Agnieszka Holland est quatrième avec 49.499 entrées, le film d’horreur "The Demon Inside" de Pearry Teo est cinquième avec 28.367 entrées, et le film d’animation coréen "Nous les chiens" de Oh Seong-Yun et Lee Choonbaek neuvième avec 15.581 entrées.

D’après les chiffres de "Variety", entre 850.000 et 900.000 spectateurs seraient retournés au cinéma la semaine dernière, soit 50% de la fréquentation d’une semaine normale du mois de juin. Des chiffres encourageants, puisque 60% des salles seulement avaient rouvert entre lundi et mardi, 85% mercredi et la quasi-totalité à partir du week-end, d’après l’Institut Comscore. 

Les exploitants profitent aussi de la décision de dernière minute du gouvernement de lever la jauge de 50%, imposée au départ pour raisons sanitaires. Dans les faits, ils doivent séparer les spectateurs d’un siège s’ils ne se connaissent pas. Le port du masque, lui, n'est pas obligatoire à l'intérieur des salles.

Lire aussi

Les films français devraient continuer à dominer le box-office dans les prochaines semaines puisque toutes les grosses nouveautés hollywoodiennes de l’été, initialement prévues pour la mi-juillet, viennent d’être reportées une nouvelle fois, en raison de l’évolution inquiétante du Covid-19 outre-Atlantique. C'est notamment le cas de "Tenet" de Christopher Nolan, attendu désormais le 12 août, et de "Mulan", le nouveau Disney, le 19 août.

Une aubaine donc pour des nouveautés françaises qui avaient tout à craindre de cette concurrence américaine. Parmi elles, "Le Parfum" de Grégory Magne qui sort le 1er juillet, "Tout simplement noir" de Jean-Pascal Zadi et John Wax qui sort le 8 juillet ou encore "Eté 85" de François Ozon et "Divorce Club" de Michael Youn qui sortent le 14 juillet.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Accident de scooter et violences urbaines à Lyon : une enquête confiée à l'IGPN

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter