La mythique Aston Martin de James Bond vendue aux enchères (avec tous ses gadgets)

La mythique Aston Martin de James Bond vendue aux enchères (avec tous ses gadgets)

ÉVÉNEMENT - L'Aston Martin DB5 utilisée dans la saga James Bond existe en seulement quatre exemplaires. L'une d'entre elles, la seule dont les gadgets fonctionnent encore, sera vendue aux enchères mi-août, à un prix qui s'annonce évidemment élevé.

Elle a fait rêver des générations de téléspectateurs. La célèbre voiture de James Bond, l'Aston Martin DB5 utilisée dans 11 volets de la saga - notamment par Pierce Brosnan dans l'ultime scène de "GoldenEye" et par Daniel Craig dans les rues de Londres pour "Spectre" - existe en quatre exemplaires dans le monde. L'une d'entre elles sera vendue aux enchères mi-août à Monterey, en Californie.  

Avis aux amateurs : les 13 gadgets d'agent secret qu'elle embarque sont fonctionnels puisqu'ils ont été rénovés en 2012. Le bolide est ainsi notamment équipé d'un siège éjectable, d'une mitraillette de calibre 30, d"un projecteur d'huile, d'un lanceur de clous, de plaques s'immatriculation rotatives, ou encore d'un générateur de brouillard. Mais ce petit bijou vaut de l'or : il est estimé entre 4 et 6 millions de dollars par Sotheby's.

Toute l'info sur

La Matinale

Lire aussi


Ce mercredi 31 juillet 2019, Jade Partouche, dans sa chronique "La surprise", nous parle de la voiture de James Bond qui sera  mise aux enchères. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 31/07/2019 présentée par Julie Hammett sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Julie Hammett vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quatre malades de La Réunion évacués vers la métropole, une première

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy invité du JT de 20H de TF1 mercredi

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter