VIDÉO - Le Kestuf’ de Max Boublil : "Gamin, j’assassinais mes nounous avec du Ketchup !"

VIDÉO - Le Kestuf’ de Max Boublil : "Gamin, j’assassinais mes nounous avec du Ketchup !"
Sorties

INTERVIEW - Dans Play, en salles ce mercredi, Max Boublil incarne un acteur qui décide de réaliser un film à partir des images qu’il tourne chaque jour depuis qu’il est gosse. Un amour de comédie romantique que sa vedette et co-scénariste a raconté au Kestuf’ de LCI.

Toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé n’est peut-être pas fortuite. Dans "Play", en salles ce mercredi, Max Boublil incarne… Max, un acteur qui depuis ses 13 ans, filme au caméscope sa famille, ses potes, ses grandes joies et ses petits coups de cafard. Un quart de siècle plus tard, il décide de tout revoir suite à une épreuve douloureuse.

 

Drôle, tendre et ingénieuse, cette petite pépite marque la troisième collaboration de l’humoriste avec Anthony Marciano après "Les Gamins" et "Robin des Bois, la véritable histoire". C’est à quatre mains qu’ils en ont écrit le scénario, puisant dans leurs souvenirs respectifs.

"C’est à la fois l’histoire de ma vie et de celle d’Anthony", raconte Max Boublil au Kestuf’ de LCI. "On a mis en commun les action/vérité quand on était jeunes, les séances de spiritisme, les premiers baisers, les premières fois. France 98, le mariage, avoir un enfant et les premières nuits sans sommeil qui vont avec. C’est donc un film bi-biographique !".

 

Pour parvenir à ses fins, le duo s’est amusé à créer de fausses séquences en VHS ou à l’iPhone sur fond de tubes des années 1990 avec un casting de jeunes comédiens qui incarnent Max et ses camarades à plusieurs étapes de l’adolescence. "C’est génial que les gens pensent que c’est un vrai film d’archives", sourit sa vedette, pas aussi accro aux caméras que son alter ego à l’écran.

Lire aussi

"Je ne me filmais pas autant mais j’ai fait pas mal de courts-métrages d’horreur comme on voit dans le film. Gamin, je prenais mes nounous, on les assassinait avec du ketchup et on jouait aux flics avec mes potes !", se marre celui qu’on reverra dès le 15 janvier dans le film à sketches "Selfie". Une satire des réseaux sociaux où il joue là encore de sa propre image. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent