Le nouveau film de Lisa Azuelos "Mon Bébé" doublement sacré à l'Alpe d'Huez : découvrez l'intégralité du palmarès

Sorties
DirectLCI
REMISE DE PRIX - La 22e édition du Festival international du film de comédie a couronné une comédie sur les relations mère-fille mettant en scène Sandrine Kiberlain en maman déboussolée face au départ de sa benjamine du foyer familial.

Il a vu naître des phénomènes, comme "Bienvenue chez les Ch'tis", "Tout ce qui brille" ou "La Cage dorée". Le Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez, c'est l'endroit où il faut être pour les réalisateurs. Si repartir de la station des Alpes ne garantit pas le succès, il offre un coup de projecteur non négligeable sur des films qui peuvent ne sortir en salles que quelques mois plus tard. Le jury de la 22e édition, présidé par Alexandra Lamy, a dévoilé son palmarès lors de la cérémonie de clôture samedi 19 janvier. 

Rossy de Palma, Anne Marivin, Rayane Bensetti et Eric Elmosinno ont ainsi attribué leur Grand prix à "Mon bébé" de Lisa Azuelos qui, dix ans après "LOL" avec Sophie Marceau, s'intéresse à nouveau aux relations mère-fille en s'inspirant de sa propre vie. C'est d'ailleurs sa fille, Thaïs Alessandrin, qui incarne celle de Sandrine Kiberlain dans le long-métrage que le public pourra découvrir le 13 mars au cinéma.

C’est un film sur le temps qui passe, sur l’amour qu’on donne à nos enfants inconditionnellement pendant toutes ces années pour qu’ils s’envolentSandrine Kiberlain sur "Mon bébé", le film de Lisa Azuelos

"C’est un film sur le temps qui passe, sur l’amour qu’on donne à nos enfants inconditionnellement pendant toutes ces années pour qu’ils s’envolent (...). On ne parle jamais de ça et j’étais très heureuse que Lisa me le propose. C’est un moment qu’on n’appréhende pas tant que ça et quand il arrive, c’est une page qui se tourne", avait expliqué à LCI Sandrine Kiberlain, repartie avec le prix d'interprétation féminine.

Trois ans après le triomphe de "La Vache", Mohamed Hamidi a encore séduit le public

François Civil a lui remporté le prix d'interprétation masculine dans le film "Mon inconnue" de Hugo Gélin, où il tente de reconquérir sa femme, devenue une parfaite inconnue. Une comédie romantique "avec un twist un peu surnaturel", avait-il détaillé à LCI. La sortie du film d'Hugo Gélin est programmée pour le 3 avril.  

Trois ans après raflé trois prix majeurs avec "La Vache", Mohamed Hamidi a reçu celui du public avec "Jusqu'ici tout va bien" (en salles le 27 février), une comédie sur la banlieue et le choc des cultures qui met en scène Gilles Lellouche et Malik Benthala. Le prix spécial du jury est lui revenu aux "Crevettes pailletées" de Cédric Le Gallo et Maxime Govare, où un champion de natation homophobe est condamné à entraîner une équipe de water-polo pour les Gay Games (en salles le 8 mai).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter