Lequel de ces trois films tentera de représenter la France aux Oscars ? Réponse vendredi

Sorties

CINÉMA - Le CNC a déclaré ouverte la course tricolore aux Oscars en dévoilant en début de semaine les trois films en lice pour représenter la France dans la catégorie du meilleur film étranger : "Les Misérables" de Ladj Ly, "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma et "Proxima" d'Alice Winocour. L'un d'eux brillera-t-il parmi les étoiles d'Hollywood le 9 février prochain ?

Ce lundi 16 septembre 2019, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a annoncé les trois films présélectionnés pour porter les couleurs de la France dans la catégorie du Meilleur film international aux Oscars 2020. Composée de producteurs, réalisateurs ou encore d’exportateurs, la commission de sélection a désigné trois œuvres représentatives de la diversité du cinéma français, pour tenter de ramener la statuette dorée à la maison pour la dixième fois. Un trophée qui nous échappe depuis longtemps : la dernière fois que la France a remporté ce prix prestigieux, c'était en 1993 avec "Indochine". 

"Les Misérables" de Ladj Ly, "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma et "Proxima" d'Alice Winocour ont tiré leur épingle du jeu lors cette première manche. L'heureux élu sera connu ce vendredi 20 septembre. Restera encore à séduire l'Académie des Oscars pour qu'elle l'intègre à sa liste finale.

Les Misérables

En salles le 20 novembre prochain, "Les Misérables", du réalisateur Ladj Ly, fait figure de challenger social en se penchant sur une bavure policière dans une banlieue plombée par la misère et l’inaction de l’Etat. Après "La Haine" de Mathieu Kassovitz, le premier film du membre du collectif Kourtrajmé dessine le visage d'une cité porteuse d'espoir malgré l'adversité. Largement récompensé au dernier Festival de Cannes, avec 5 prix dont celui du Jury, le film pourrait plaire au jury américain sensible aux causes sociétales. 

Voir aussi

Proxima

A découvrir le 27 novembre, "Proxima" d'Alice Winocour est considéré comme le renouveau du cinéma de science-fiction français. L’oeuvre, qui traite de l'espace au féminin, confronte Eva Green au monde très masculin des astronautes et à ses défis, en particulier l'exigeante préparation au voyage dans l'espace.

Portrait de la jeune fille en feu

Sorti ce mercredi 18 septembre, "Portrait de la jeune fille en feu", de Céline Sciamma, fait figure de favori. La sensibilité de la mise en scène d'une romance naissante entre deux femmes au XVIIIe siècle avait saisi le jury du 72e Festival de Cannes. Repartie avec le prix du scénario de la Croisette, la réalisatrice de "Bande de filles" signe une romance en costumes très actuelle, portée par deux comédiennes Adèle Haenel et Noémie Merlant.

Voir aussi

En vidéo

"Portrait de la jeune fille en feu" : un extrait du film de Céline Sciamma

L'an dernier, c'est un long-métrage d'Emmanuel Finkiel, "La Douleur", qui avait été choisi par le Centre national du cinéma pour représenter la France lors de la cérémonie américaine. Mais le film n'avait ensuite pas été retenu par l'Académie des Oscars.

Lire et commenter