On connaît (enfin) le titre français du dernier James Bond avec Daniel Craig

Sorties

AVANT-GOÛT - Son nom est Bond, James Bond. Et sa 25e aventure s’intitulera "Mourir peut attendre" dans sa version française, annonce ce samedi Universal. En salles en avril prochain, il s’agira du 5e et dernier volet de la saga 007 pour le comédien Daniel Craig.

Pourquoi faire compliqué lorsqu’on peut faire simple ? Un peu plus d’un mois (quand même) après l’annonce du titre du 25e James Bond, "No Time To Die", Universal a annoncé ce samedi celui qui avait été choisi pour la France : "Mourir peut attendre". Une traduction simple mais efficace pour ce qui devrait être, sauf immense surprise, le cinquième et dernier volet de la saga avec Daniel Craig dans costume de 007. 

Le comédien britannique de 51 ans pose seul sur la première affiche dévoilée par le studio qui annonce une sortie dans l’Hexagone en avril 2020, très vraisemblablement le mercredi 8, soit cinq jours après le Royaume-Uni.

Annoncée au printemps 2016, la gestation du successeur de "Spectre" n’a pas été simple. Après le départ de Danny Boyle ("Trainspotting"), choisi à l'origine pour succéder à Sam Mendes, les producteurs ont confié la réalisation du film à l’Américain Cary Joji Fukunaga ("Beasts of No Nation", la série "True Detective"), tandis que le scénario subissait de nombreuses réécritures au fil des semaines. 

Un scénario encore mystérieux

À la demande de Daniel Craig, la dernière mouture a été retravaillée par Phoebe Waller-Bridge, la créatrice à succès des séries "Killing Eve" et "Fleabag". Le pitch ? Après avoir pris sa retraite, James Bond, qui coule des jours paisibles auprès de Madeleine Swann (la Française Léa Seydoux) à la Jamaïque, accepte de donner un coup de main à Felix Leiter (Jeffrey Wright), son vieux copain de la CIA, à la recherche d’un scientifique disparu.

Si le reste de l’intrigue reste encore bien mystérieux, la presse britannique a révélé qu’en se rendant au MI6, Bond va découvrir que le matricule 007 a été confié à une femme, une espionne prénommée Nomi (Lashan Lynch) sur laquelle son charme légendaire ne va pas faire effet, du moins au départ…

Voir aussi

Dans ce nouvel épisode, on retrouvera des visages connus des fans : Ralph Fiennes dans celui de M, Ben Whishaw dans celui de Q ou encore Naomie Harris dans celui de Eve Moneypenny. Parmi les nouveaux, le plus attendu est sans doute Rami Malek, l’interprète oscarisé de Freddie Mercury dans "Bohemian Rhapsody" qui devrait jouer le grand méchant du film. D’après les rumeurs, Christoph Waltz pourrait toutefois reprendre le rôle de Blofeld, qu’il incarnait dans "Spectre". 

Daniel Craig, que les producteurs ont mis de longs mois à convaincre de revenir pour un cinquième film, va-t-il vraiment dire adieu à l’espion préféré de sa Majesté ? Le discours ému qu’il a donné lors de la fête de fin de tournage en début de semaine, et qui a été dévoilé quelques heures plus tard sur les réseaux sociaux, laisse penser qu’il en a définitivement  terminé avec le personnage qu’il incarne depuis "Casino Royale", en 2006. 

"Je veux juste dire, et je suis vraiment ivre maintenant alors je ne continuerai pas longtemps, que c'était l'une des expériences les plus belles et les plus merveilleuses que j'ai jamais vécues", lance le comédien en présence de la productrice Barbara Broccoli. "Vous avez tous fait un travail extraordinaire. Je ne pourrais pas être plus fier de travailler avec chacun d'entre vous sur cette production." Pas mal pour un discours d'adieu, non ? 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter