"Mulan" arrive sur Disney+ sans passer par la case cinéma, mais au tarif de 29,99 dollars

"Mulan" arrive sur Disney+ sans passer par la case cinéma, mais au tarif de 29,99 dollars
Sorties

SURPRISE - Reportée trois fois en raison de la pandémie de coronavirus, l'adaptation live de "Mulan" est finalement privée de sortie en salles aux Etats-Unis où elle sera directement disponible sur Disney+ au tarif de 29,99 dollars dès le 4 septembre. Une étonnante stratégie marketing qui offre des perspectives inquiétantes sur l'avenir de l'industrie.

Elle a fini par déposer les armes. Mulan ne mènera pas son combat sur grand écran mais directement sur Disney+, où l'adaptation live de l'épopée de la légendaire guerrière chinoise sera disponible dès le 4 septembre dans plusieurs pays dont les Etats-Unis. Un coup de poker pour Disney qui prive de cinéma l'un de ses blockbusters les plus attendus de l'année à l'imposant budget de 200 millions de dollars.

Alors pour tenter de limiter la casse et de rentrer dans ses frais, la firme aux grandes oreilles a choisi de proposer son dernier-né à la location sur sa plateforme de streaming. Tarif ? 29,99 dollars, qui s'ajoutent à l'abonnement mensuel de 6,99 dollars. Un peu cher nous direz-vous, mais au final plus avantageux pour une famille de quatre personnes qui aurait déboursé deux fois plus en allant découvrir le film au cinéma.

Le parcours de Mulan aura été aussi épique que celui de son intrépide héroïne. Programmé le 27 mars au cinéma outre-Atlantique (le 25 en France), le long métrage de Niki Caro a changé trois fois de date avant de disparaître indéfiniment du calendrier des sorties fin juillet. Son basculement sur Disney+ est "une exception" qui ne devrait pas devenir la règle, s'est empressé de souligner le patron de Disney Bob Chapek au moment d'annoncer sa décision. S'il trouve très intéressant de "pouvoir tirer des leçons" de cette expérience et de "voir ce qui se passe en termes de légère hausse du nombre d'inscriptions sur la plateforme mais aussi le nombre de transactions sur cette offre de vidéo premium à la demande", il n'évoque pas l'impact d'un tel choix sur l'industrie du cinéma toute entière. En particulier sur les exploitants. 

Et si le film sortait tout de même en salles en France ?

Un succès de Mulan en streaming pourrait amener Disney et d'autres studios à revoir leur stratégie de diffusion de films sans passer par la case cinéma alors que les salles sont toujours fermées aux Etats-Unis à cause de la pandémie et peinent à se remplir en France depuis leur réouverture le 22 juin. Complexes et salles indépendantes voient déjà se profiler un été "catastrophique" dans l'Hexagone, comme l'indique à l'AFP Olivier Aubry, directeur du Méliès à Bayeux. "Comment des entreprises privées peuvent survivre en travaillant un trimestre dans l'année ?", s'interroge-t-il. 

Lire aussi

"C'est un mauvais signal envoyé aux salles. Si nous n'avons plus les blockbusters, c'est juste fini pour nous. Je fais la promo de Mulan depuis des mois, avec des affiches partout dans mon cinéma. Mes spectateurs veulent voir le film", témoigne auprès du Point Arnaud Vialle, directeur du cinéma Le Rex à Sarlat, louant les studios Warner qui ont eux maintenu la sortie de Tenet de Christopher Nolan, désormais bloquée au 26 août. Mais rien ne dit encore que Mulan ne parvienne pas à jouer des coudes pour surprendre les spectateurs français. Car le patron de Disney indique que le film sortira bien en salles dans les pays où elles sont ouvertes et où Disney+ n'est pas présent. C'est le cas du vaste marché chinois, mais pas tout à fait de la France, où Disney+ fonctionne depuis avril. Contacté par LCI, Disney France nous précise être en attente d'informations sur les modalités de sortie du film chez nous. De quoi espérer le voir débarquer au cinéma le mercredi 2 ou le mercredi 9 septembre, jour dédié aux nouveautés.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent