"Music of My Life" : pourquoi vous allez adorer cette ode au pouvoir de la musique

Sorties

COUP DE COEUR - Les mots de Bruce Springsteen n'ont jamais autant été mis en valeur que dans cette comédie terriblement attachante mêlant récit familial et romance dans l'Angleterre des années Thatcher. Un film entre rires et larmes par la réalisatrice de "Joue-la comme Beckham", à découvrir dès ce mercredi 11 septembre.

La musique est partout. Surtout au cinéma qui a vu se multiplier les biopics musicaux ces derniers mois. Freddie Mercury a trusté les Oscars avec "Bohemian Rhapsody", Elton John a ravi le Festival de Cannes avec "Rocketman". Rien d'étonnant à ce que Bruce Springsteen ait lui aussi eu droit à son traitement cinématographique. Sauf que "Music of My Life", qui lui est consacré, n'est en aucun cas le récit de sa vie mais celui de l'impact que ses mélodies et surtout ces mots ont sur un adolescent anglais d'origine pakistanaise.

"Ses paroles résonnent en moi. Comme si Bruce connaissait mes sentiments", explique le jeune Javed qui pendant près de 2h se transforme au rythme des plus  grands tubes du Boss, de "Born to Run" à "Because the Night" en passant par "Promised Land". Les textes du rockeur américain servent de moteur à l'action, qu'ils soient chantés ou directement intégrés dans les dialogues de ce film que sa réalisatrice qualifie de "quasi comédie musicale".

Lire aussi

Gurinder Chadha porte à l'écran l'histoire vraie du journaliste Sarfraz Manzoor, dont le destin a lui aussi été bouleversé par la découverte des chansons de Bruce Springsteen dans l'Angleterre de Margaret Thatcher dans les années 1980, marquée par une économie en berne et une montée de la xénophobie. Comme elle l'avait fait avec le collectif du sport dans "Joue-la comme Beckham", la cinéaste britannique s'appuie ici sur la musique pour faire un récit initiatique qui parle au plus grand nombre. Car qu'importe au final qu'on vienne du New Jersey, de la petite ville de Luton en Angleterre ou d'une commune française, les émotions sont les mêmes face au pouvoir des mots et plus généralement de l'art. 

Viveik Kalra, une révélation à l'image de Jamie Bell dans "Billy Elliott"

On chante - précisons que toutes les chansons du Boss sont traduites -, on rit et on pleure aussi devant cette comédie dramatique typiquement anglaise qui joue sur l'humour, le choc des cultures et la relation d'un père et son fils tiraillé par le respect des traditions et la volonté d'émancipation. Sans oublier une touche de romance. "Music of My Life" bouleverse par le message d'espoir et de détermination qu'il cherche à transmettre. Comment trouver sa voix sans renier ses origines alors que le racisme fait rage ? Comment réaliser des rêves qui semblent perdus d'avance ? Javed tente de répondre à ces questions pendant tout le film dont le propos sur une société divisée est très actuel. 

En vidéo

VIDÉO - Music of My Life : une comédie rock’n’roll autour des chansons de Bruce Springsteen

Voir aussi

Pour incarner son héros, Gurinder Chadha a fait confiance au sensible et touchant Viveik Kalra qui tient là son premier rôle au cinéma. Une révélation à l'image de Jamie Bell dans "Billy Elliott". Même si on devine bien où veut nous emmener l'histoire à peine le film commencé, le point d'arrivée n'est pas l'essentiel. C'est bien le cheminement du personnage principal, avec ses doutes et ses fêlures, qui rend "Music of My Life" terriblement attachant. De quoi poursuivre la rentrée en douceur et s'offrir une séance de rattrapage sur les plus grands titres de Bruce Springsteen, qui a lui-même adoubé le long-métrage.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter