"La vie mensongère des adultes" : un nouveau best-seller pour Elena Ferrante ?

"La vie mensongère des adultes" : un nouveau best-seller pour Elena Ferrante ?
Sorties

ÉVÉNEMENT - "La vie mensongère des adultes", le nouveau roman d’Elena Ferrante, sort aujourd’hui en France chez Gallimard. Un best-seller annoncé dont Netflix a d’ores et déjà acheté les droits.

Avec "L’amie prodigieuse", dont le quatrième et dernier volet remonte à 2014, Elena Ferrante est devenue un phénomène d’édition. Grâce à son talent pour raconter les destins contradictoires de ses héroïnes, à travers un demi-siècle de l’histoire italienne. Grâce à son succès planétaire, digne de celui des grandes sagas littéraires anglo-saxonnes, avec plus de 15 millions d’exemplaires vendus, dont 4 millions en France. 

Mais aussi en raison du mystère qui plane encore et toujours sur la véritable identité de l’auteure qui se refuse à toute apparition publique. La plus crédible à ce jour mène à l’éditrice et traductrice italienne Anita Raja, d’après une enquête publiée en 2016 par plusieurs médias européens, dont Mediapart en France. Elle n’a jamais été confirmée par l'intéressée et son entourage.

Lire aussi

Disponible en France ce mardi, premier pays où il est traduit après sa sortie italienne en novembre dernier, son nouveau roman intitulé "La vie mensongère des adultes" (Gallimard) a tout, sur le papier, pour entretenir l’admiration des fans et lui assurer un large succès. "Deux ans avant qu’il ne quitte la maison, mon père dit à ma mère que j’étais très laide", raconte d’emblée Giovanna, une adolescente issue de la bourgeoise napolitaine. 

Nous sommes au début des années 1990 et la jeune fille va partir à la recherche de Vittoria, une tante à la réputation sulfureuse qui réside dans les quartiers pauvres de la ville. Dans ce roman initiatique qui reprend les thèmes chers à l’auteure – l’émancipation des femmes, l’hypocrisie au sein des familles et les inégalités de la société italienne – un bracelet qui passe d’un poignet à l’autre relie toutes les femmes de l’intrigue.

En vidéo

Grand format : le business des livres qui promettent le bonheur

Netflix en a déjà acheté les droits

Même si son éditeur s’en défend, "La vie mensongère des adultes" dispose d’une fin ouverte qui pourrait annoncer le début d’une nouvelle saga en plusieurs tomes. Avant même la parution américaine, reportée en raison de la pandémie de coronavirus, Netflix en a acheté les droits en mai dernier, en vue d’une prochaine adaptation. Diffusée en France par Canal+, la série inspirée de "L’amie prodigieuse" produite par HBO et la RAI, vient elle d’être renouvelée pour une troisième saison. La saison 1 sera proposée pour la première fois en clair sur France 2 à partir du 1er juillet.

>> "La vie mensongère des adultes", de Elena Ferrante. Gallimard. 416 pages. 22 euros.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent