"C'est drôle, non ? J'ai un Oscar" : le surprenant discours d'Olivia Colman, sacrée meilleure actrice

Sorties

SO BRITISH - L'actrice britannique, vue dans la série "Broadchurch", a été saluée par Hollywood pour son rôle de reine fantasque dans "La Favorite". Un trophée qu'elle ne s'attendait visiblement pas à recevoir, si l'on en croit la prise de parole dispersée et hilarante qui a suivi l'annonce de son nom.

Elle était repartie avec un Golden Globe en janvier et avec un Bafta il y a quinze jours. Mais un Oscar ? Olivia Colman n'osait pas y penser. Signe de l'humilité de l'actrice britannique de 45 ans, incroyable dans la peau d'une reine fantasque et instable dans La Favorite de Yorgos Lanthimos. A l'annonce de son nom, elle s'est enfoncée dans son fauteuil, les mains sur le visage. 

Puis il a fallu aller sur scène, poussée par les "Oh mon dieu ! Oh mon dieu !" de sa partenaire Emma Stone. Une fois la statuette en main, il a fallu s'exprimer. Et ça a été plutôt compliqué pour l'Anglaise qui n'a cessé de chercher ses mots. "C'est honnêtement assez stressant. C'est drôle. J'ai un Oscar", a-t-elle lancé en ouverture d'un discours de remerciements à la fois hilarant et émouvant.

Si je vous oublie, je vous retrouverai après pour vous rouler une grosse pelle- Olivia Colman aux amis qu'elle aurait oublié de remercier

"J’ai beaucoup de gens à remercier. Si je vous oublie, je vous retrouverai après pour vous rouler une grosse pelle", a-t-elle poursuivi avec un franc-parler qui ne la quittera pas. Olivia Colman s'adresse d'emblée à Glenn Close, l'une de ses concurrentes du jour. "Vous avez été mon idole pendant si longtemps... Je ne voulais pas que ça se passe ainsi", dit-elle à celle qui est repartie bredouille des Oscars pour la septième fois de sa carrière. 

Voir aussi

Olivia Colman a une pensée pour son agent. Puis pour son père et sa mère à qui elle ne sait pas quoi dire. "Enfin, vous savez quoi !", lâche-t-elle. Elle s'enthousiasme de savoir que ses enfants "sont à la maison en train de regarder !" Puis se reprend : "Et si vous ne le faites pas, et bah bien joué… Parce que ça ne va pas se reproduire", affirme-t-elle en soulevant son Oscar. Elle parle ensuite "à toutes les petits filles qui répètent leur discours devant leur télévision". "On ne sait jamais !" leur assure-t-elle. Et quand le prompteur lui demande de conclure, elle fait mine de s'offusquer et peste face caméra, provoquant encore une fois les rires dans la salle. Une intervention que n'aurait pas reniée Anne, son personnage dans "La Favorite".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter