Pas de présentateur et une foule de remettants : et si les Oscars avaient enfin trouvé la bonne formule ?

Pas de présentateur et une foule de remettants : et si les Oscars avaient enfin trouvé la bonne formule ?
Sorties

GRAND SPECTACLE - Pour la deuxième année de suite ce dimanche 9 février, l'Académie des Oscars fait le choix de se passer de maître de cérémonie. Une décision qui l'an dernier déjà a reboosté le rythme de la soirée et ses audiences en berne.

Ricky Gervais a fait grincer des dents lors des Golden Globes. Que le tout Hollywood se rassure, il n'aura pas à faire face dimanche 9 février à un maître de cérémonie avide d'appuyer là où ça fait mal. L'Académie des Oscars a annoncé le mois dernier qu'elle se passerait une fois encore de présentateur pour animer la soirée. Et franchement ? On n'est pas loin de se demander si ce n'est pas la meilleure idée qu'elle ait eue depuis bien longtemps. 

Voir aussi

Tout amateur de cinéma assez déterminé pour veiller toute la nuit sait que ce type de remises de prix peut être des plus ennuyeuses. Trop longs, mal rythmés, parfois gênants... Ces dernières années, les Oscars n'ont pas échappé aux maladresses de leurs hôtes. On se souvient encore de la souffrance provoquée en 2011 par le duo James Franco-Anne Hathaway... "Présenter les Oscars a été le moment le plus embarrassant de ma vie", confiera la comédienne trois ans plus tard.

Moment d'embarras aussi pour l'humoriste Kevin Hart qui s'est vu retirer sa casquette d'animateur après la résurgence d'anciens tweets homophobes l'an dernier. Un mal pour un bien car les Oscars n'ont jamais été dynamiques qu'en 2019. 

Lire aussi

La clé ? Une liste de remettants capables d'assurer le show. Car avant d'être une cérémonie célébrant la crème de la crème du cinéma mondial, les Oscars restent avant tout un programme diffusé en direct à la télévision américaine. Le trio d'exception Tina Fey-Amy Poehler-Maya Rudolph a su les séduire d'emblée et l'hilarante Melissa McCarthy les convaincre de rester devant leur petit écran. Résultat : une audience en hausse de plus d'un point, soit 3 millions de curieux supplémentaires par rapport à l'an dernier pour un total de 29,6 millions de personnes aux États-Unis.

La chanson du prochain James Bond dévoilée en direct ?

De l'humour, du glamour, de l'efficacité pour ouvrir les enveloppes et enchaîner. La cérémonie 2020 devra s'astreindre à ce régime pour marcher dans les pas de sa prédécesseure. Les quelques noms de personnalités invitées à remettre un prix font déjà très envie. Les rois de la comédie Steve Martin, Will Ferrell, Mindy Kaling, Julia Louis-Dreyfus, Kristen Wiig et Maya Rudolph (encore elle !), le fantasque réalisateur de "Jojo Rabbit" Taika Waititi, Keanu Reeves, James Corden, Josh Gad (la voix anglaise d'Olaf dans "La Reine des neiges") ou encore Natalie Portman sont attendus sur scène.

Lire aussi

La surprise devrait venir de Billie Eilish, invitée pour une performance surprise qu'on imagine être la révélation de la chanson du prochain James Bond, "Mourir peut attendre". Quant à Idina Menzel, elle chantera "Into the Unknown" entourée  de neufs autres artistes qui prêtent leur voix à Elsa dans "La Reine des neiges 2". De quoi dignement succéder à l'engouement autour de la prestation de Lady Gaga et Bradley Cooper sur "Shallow". On en oublierait presque que cette année encore, la liste des nommés manque cruellement de femmes et de diversité. Presque...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent