Oscars 2020 : sacré meilleur acteur pour "Joker", Joaquin Phoenix cite son défunt frère River

Oscars Le discours de remerciements de Joaquin Phoenix
Sorties

EMOTION - C'est une adresse qu'on n'attendait pas tant l'acteur américain n'évoque que très rarement son aîné, mort par overdose en 1993. Les derniers mots de son discours de remerciements ont été pour lui, dimanche 9 février.

Il a largement dépassé les 45 secondes accordées aux lauréats. Qu'importe, une victoire à l'Oscar du meilleur acteur vaut bien quelques minutes d'un discours musclé. Celui de Joaquin Phoenix a été le plus politique d'une cérémonie plus sobre que les Golden Globes en termes de revendications de la part des lauréats.

Visiblement ému au moment de récupérer son prix des mains d'Olivia Colman, le rôle-titre du "Joker" se passe la main sur le visage avant de prendre la parole. "Je suis incroyablement reconnaissant et je ne me sens en aucun cas supérieur à mes co-nommés ou à quiconque dans cette salle car nous partageons le même amour, celui du cinéma", commence-t-il.

"Le plus beau cadeau qui m'a été offert, ainsi qu'à beaucoup de personnes dans cette salle, c'est l'opportunité d'utiliser notre voix pour ceux qui n'en ont pas. J'ai beaucoup pensé à tous les problèmes auxquels nous sommes confrontés collectivement. On essaie de nous faire croire qu'on se bat pour des causes différentes alors que je ne vois qu'une cause commune. Que l'on parle de parité, de racisme, de droits de la communauté queer, des indigènes ou des animaux, on parle tous de la lutte contre l'injustice", poursuit celui qui rejette une "vision du monde égocentrique".

Quand il avait 17 ans, mon frère a écrit ses paroles : "Cours à la rescousse avec amour et la paix suivra"- Joaquin Phoenix

Vegan et militant pour le bien-être animal aux côtés de Peta, Joaquin Phoenix dénonce la surexploitation des animaux par les hommes en prenant en exemple une vache laitière. "Nous prenons le lait qui doit revenir à son veau et nous le mettons dans notre café et nos céréales. Je crois que nous avons peur de l'idée de changement personnel, parce que nous pensons devoir sacrifier quelque chose, abandonner quelque chose. Mais les êtres humains sous leur meilleur jour sont si inventifs, créatifs et ingénieux... Je crois que quand nous utilisons l'amour et la compassion comme principes généraux, nous pouvons créer, développer et mettre en oeuvre les systèmes du changement qui sont bénéfiques à tout être conscient et à l'environnement", poursuit-il.

Joaquin Phoenix évoque ensuite son cas personnel et rappelle avoir été "un scélérat", "égoïste, cruel parfois, pénible au travail (...). Mais tant d'entre vous m'ont donné une seconde chance." "Et je pense que c'est là que nous sommes à notre meilleur", ajoute-t-il, "pas quand nous nous désavouons les uns les autres pour des erreurs passées, quand nous nous guidons vers la rédemption. Ça, c'est le meilleur de l'humanité". Il prend une pause, puis se reprend plusieurs fois avant d'évoquer son frère River, acteur emporté à 23 ans par une overdose en 1993. "Quand il avait 17 ans, mon frère a écrit ses paroles : 'Cours à la rescousse avec amour et la paix suivra'", lâche-t-il. Un bref "merci" et le voilà hors de la scène. Les médias américains précisent qu'il ne s'est pas rendu en salle de presse comme c'est la tradition. Il a en revanche participé aux séances photos avec les autres lauréats.

Lire aussi

>> Revivez le triomphe historique de "Parasite" lors de la 92e cérémonie des Oscars dans notre direct

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent