"Pardonne-moi" : Johnny Hallyday s'adresse-t-il à Laeticia sur la plus belle chanson de "Mon pays c'est l'amour" ?

Sorties
COULISSES – En écoutant le poignant "Pardonne-moi", difficile de ne pas songer à la vie intime de Johnny Hallyday. L’unique ballade de l’album "Mon pays c’est l’amour" est-elle dédiée à son épouse Laeticia ? Mystère...

C’est bien le raz-de-marée annoncé. Depuis la sortie de "Mon pays c’est l’amour" dans la nuit de jeudi à vendredi, 5 des 11 morceaux de l’album figurent dans le top 10 des ventes sur la plateforme iTunes. Si le premier single épique, "J’en parlerai au diable", arrive à la première place, il est talonné par l’émouvant "Pardonne-moi", un mid-tempo blues rock dont les paroles résonnent avec une force troublante avec la vie amoureuse tourmentée de Johnny Hallyday.


"C’est l’une de mes préférées de l’album", a expliqué jeudi soir sur LCI le guitariste Yarol Poupaud, qui en a écrit la musique avec Maxim Nucci, alias Yodelice. "Elle n’est pas venue facilement, mais on savait qu’on avait quelque chose de fort." Ce quelque chose, c’est donc le  texte, signé Yohann Mallory et Hervé Le Sourd. Deux jeunes auteurs à peine trentenaires qui ont également écrit les paroles de "Je suis qu’un homme" et "Un enfant du siècle".

Le premier est l’un des plumes les plus en vue du moment. Après un  premier album solo en 2007, il a écrit pour des artistes de variété comme Jenifer, M. Pokora, Louane, Léa Paci ou encore Lilian Renaud. Comme lui, Hervé Le Sourd a été repéré par Maxim Nucci, qui travaillait en studio avec un autre artiste lorsqu’il leur a proposé de chercher des idées pour Johnny Hallyday. "Ils étaient comme des dingues", racontait l’architecte de l’album, lundi dernier en conférence de presse.


Comme c’était souvent le cas pour le Taulier, ni l’un ni l’autre ne s’est entretenu avec lui avant d’écrire. Et pourtant, ils ont vu juste, le chanteur s’empressant de poser sa voix sur les maquettes que Maxim Nucci lui apporte à Los Angeles au printemps 2017. Johnny s’est-il reconnu dans ce texte dont le narrateur avoue ses fautes à l’être aimé ? Histoire de vous faire votre opinion, on vous propose de lire les paroles dans leur intégralité : 


"Pardonne-moi 

Si les silences au fond de moi m'ont rendu sourd

Si les grands soirs ne valent plus rien quand vient le jour

J'aimerais t'aimer comme il se doit

Pardonne-moi 


Pardonne-moi 

Si tu rêvais d'un autre moi, d'une autre vie

Comment pourrais-je tromper la mort quand elle sourit ?

Encore une fois, encore une nuit 

Pardonne-moi


Si le monde 

N'a de reflet que dans tes yeux

Si je tombe, 

Dis-moi qu'aurais-je pu faire de mieux ?

Pardonne-moi 

Si le volcan au fond de moi ne s'éteint pas

Si la fureur des souvenirs ne revient pas

Personne ne saura mieux que toi

Pardonne-moi 


Regarde-nous

Fermer les yeux face au miroir qui nous foudroie

Quand la victoire n'a plus de goût, n'a plus d'éclat

Sauver l'amour, sauver l'envie, une dernière fois


Si je tremble

Si je n'ai plus peur des adieux

Si je tombe

Dis-moi qu'aurais-je pu faire de mieux ?


Si le monde n'a de reflet que dans tes yeux

Et si je tombe, 

Oui dis-moi qu'aurais-je pu faire de mieux ?


Si je tremble

Si je n'ai plus peur des adieux

Si le monde n'a de reflet que dans tes yeux

Sers-moi encore un peu"

Lorsqu’il enregistre Pardonne-moi, Johnny vient tout juste d’annoncer qu’il lutte contre le cancer. S’est-il servi de cette chanson pour adresser une magnifique déclaration à Laeticia en musique ? Son entourage préfère aujourd’hui entretenir le doute. "Tout de suite, c’est un des titres qu’il a adorés", a expliqué jeudi sur BFM le patron de Warner Music, Thierry Chassagne. "D’autant plus que c’est une chanson qui a tout de suite plu à Laeticia", a-t-il précisé. 


Invitée ce vendredi soir du JT de TF1, la veuve du rockeur l'a confirmé : "C'est une merveilleuse déclaration d'amour".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

"Mon pays c’est l’amour" : l’album posthume de Johnny Hallyday

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter