Le surprenant coup de gueule de Vincent Cassel contre… les affiches de cinéma

Sorties
DirectLCI
PAS CONTENT – Dans un message posté sur Instagram, Vincent Cassel dénonce, montage photos à l’appui, le manque d’originalité des affiches de cinéma en France.

N'avez-vous pas comme une impression de déjà-vu ? Si vous allez régulièrement au cinéma, vous vous êtes sans doute aperçus que certaines affiches de films se ressemblent un peu beaucoup. Voire énormément. Pour certains comme Vincent Cassel, trop, c'est trop. Dans un message posté sur Instagram, il s’en prend à la grande mode du moment : les affiches sur fond bleu, avec les titres en jaune.


"Exemple flagrant du formatage, du manque d’invention, de la flemme et du nivellement par le bas des distributeurs", commente le comédien en légende d’un montage  sur lequel on peut voir les affiches très similaires de "Love Addict", "A bras ouverts", "La Ch’tite famille", "Il a déjà tes yeux", "Demi-sœurs" ou encore "The Boyfriend".

Difficile de lui donner tort. Même s’il a oublié celle de la comédie "Un moment d’égarement", sortie en 2014 , dans laquelle il partage la vedette avec François Cluzet.

Derrière la caméra de ce remake du film de Claude Berri sorti en 1977, le réalisateur Jean-François Richet n’a pas commis la même erreur pour la sortie le 19 décembre prochain de "L’Empereur de Paris", sa nouvelle collaboration avec Vincent Cassel.

Cette nouvelle version des aventures de Vidocq dispose d’une affiche classieuse qui prouve que lorsqu’on laisse les concepteurs d’affiche faire travailler leur imagination, le résultat est plus que réussi. N'est-ce pas ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter