"Radioactive" - Marjane Satrapi : "J'ai grandi dans le mythe de Marie Curie"

"Radioactive" - Marjane Satrapi : "J'ai grandi dans le mythe de Marie Curie"
Sorties

INTERVIEW – Avec "Radioactive", Marjane Satrapi revisite l'histoire de Marie Curie et livre un biopic original et féministe emmené par la brillante Rosamund Pike. LCI a rencontré l'équipe du film.

C'est une figure majeure de l'histoire du XXe siècle. Et pourtant on ne connaît pas grand-chose de sa vie personnelle. Avec "Radioactive", Marjane Satrapi revient sur l'incroyable parcours de Marie Curie, première femme à avoir reçu le prix Nobel et seule femme à en avoir reçu deux. "J'ai grandi dans le mythe de Marie Curie, c'était l'exemple féminin qu'il fallait suivre. Pour ma mère il y avait deux modèles : Marie Curie et Simone de Beauvoir", s'amuse Marjane Satrapi, qui admet qu'elle ne connaissait pas grand-chose sur cette scientifique de renom. "Tout ce que vous allez découvrir dans le film, je l'ai découvert moi aussi".

"Je ne pense pas que j'aurais pu vous dire qu'elle avait gagné deux prix Nobel. Je ne savais pas non plus qu'avec son mari ils avaient découvert deux éléments, le radium et le polonium", admet de son côté Rosamund Pike. Vue notamment dans "Gone Girl" de David Fincher et "Hostiles" de Scott Cooper, elle incarne une femme passionnée qui consacra sa vie à la science, quitte à la sacrifier. 

Marie Curie ne se posait même pas la question "Suis-je égale aux hommes ou pas ?", parce que non seulement elle l'était, mais très souvent elle était supérieure- Marjane Satrapi

Adaptation du roman graphique de Lauren Redniss, "Radioactive : Marie & Pierre Curie : A Tale of Love and Fallout", si le film revient évidemment sur l'histoire d'amour entre Pierre et Maris Curie, il propose également une réflexion sur la science et ses conséquences. "Le film ne s'appelle pas le merveilleux destin de Marie Curie", prévient la réalisatrice. "Ça servait à rien de refaire un nouveau film pour redire combien elle était merveilleuse. Ce qui était intéressant, c'était de montrer l'impact que ses travaux ont eu sur le monde. Car avec la radioactivité on peut guérir les cancers et faire de énergie, mais on peut également créer la bombe atomique", poursuit Marjane Satrapi.

"C'est un peu comme Internet, ça offre beaucoup d'opportunités mais c'est aussi mal utilisé. C'est le problème de la nature humaine", renchérit Sam Riley, qui campe Pierre Curie, un homme qui a toujours soutenu sa femme malgré le machisme qui régnait (déjà) dans le milieu scientifique. Car Marie Curie était une féministe avant l'heure. "Son féminisme est dans ses actes", rectifie Marjane Satrapi. "Je pense qu'elle ne se posait même pas la question 'Suis-je égale aux hommes ou pas ?' parce que non seulement elle l'était, mais très souvent elle était supérieure".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent