Records au box-office, hospitalisation et agression : "Avengers Endgame" fait tourner les têtes

Sorties
DirectLCI
DU JAMAIS VU - "Avengers : Endgame" a dépassé toutes les prévisions en engrangeant plus de 1,2 milliard - oui, oui milliard - de dollars en cinq petits jours d'exploitation dans le monde. Un effet rouleau-compresseur qui n'est pas sans conséquence sur certains spectateurs...

Dire qu'il était attendu serait un euphémisme. Aux Etats-Unis, les serveurs des sites de réservation n'ont pas résisté à l'afflux des fans de l'univers Marvel. En salles aussi, le combat fait rage. "Avengers : Endgame" a fait mieux en cinq jours que "Skyfall", "The Dark Knight Rises" ou encore "Aquaman" sur l'ensemble de leur carrière au cinéma. Le film des frères Russo est devenu le premier de l'histoire à dépasser le milliard de dollars de recettes au box-office dès son premier week-end d'exploitation : 1,209 milliard pour être précis, selon un chiffre communiqué par The Walt Disney Company dimanche 28 avril.


Record battu aux Etats-Unis (350 millions), en Chine (330,5 millions) mais aussi en France où 2.844.886 spectateurs ont afflué dans les salles en moins d'une semaine. De quoi signer le sixième meilleur démarrage jamais enregistré dans l'Hexagone, le meilleur depuis "Bienvenue chez les Ch'tis" en 2008 selon Box Office France. C'est simple : plus d'un Français sur deux qui a été au cinéma le week-end dernier a été voir le dernier "Avengers".

Mais pourquoi autant de précipitation ? L'envie, sans doute. Mais surtout la volonté de ne pas se faire spoiler un film dont on parle depuis un an sans rien en savoir. LCI a bien tenté d'arracher quelques informations à Scarlett Johansson, Paul Rudd, Chris Hemsworth et aux réalisateurs. Sans succès. Rien n'a filtré sur l'histoire du long-métrage et la majorité des spectateurs ont respecté la demande du cast de "ne pas spoiler le dénouement". Mais quelques petits malins sur les réseaux sociaux ont fait fi du hashtag #DontSpoilTheEndgame. Et en ont pris pour leur grade.  

Une pétition lancée pour demander le licenciement d'un joueur de NFL qui a révélé la fin du film sur Twitter

Lesean McCoy, joueur de l'équipe de football américain des Buffalo Bills, s'est plaint sur Twitter du sort réservé à certains personnages. Résultat ? Une avalanche d'insultes de la part de ceux qui n'avaient pas encore vu le film. Une pétition a même été mise en ligne pour réclamer son licenciement. Vous trouvez que c'est trop ? Attendez un peu de savoir ce qui est arrivé à ce spectateur hongkongais qui s'est lui aussi cru plus malin que les autres. Le DailyMail rapportait samedi 27 avril qu'un homme avait été frappé dans un cinéma pour avoir révélé l'histoire de "Endgame" aux personnes dans la queue pour la séance suivante.

En vidéo

Avengers : Endgame VO - Bande-annonce (1)

Une autre fan a dû passer par la case hôpital en Chine, victime d'un surplus d'émotion. La presse locale, citée par Cinemablend, affirme que la jeune femme de 21 ans a été admise aux urgences car elle hyper-ventilait dans la salle de cinéma. Incapable d'arrêter sa crise de larmes, elle a récupéré après avoir été placée sous oxygène. Tourner la page peut être certes très émouvant. Mais de là à en avoir du mal à respirer... 


D'autres histoires toujours plus folles devraient être médiatisées dans les prochaines semaines, à l'image de cet Américain qui a inscrit son nom au Guiness des records pour avoir vu "Captain Marvel"... 116 fois au cinéma. Si la suprématie des Avengers au box-office a de quoi inquiéter pour l'avenir du cinéma, il pose aussi de sérieuses questions sur l'état d'esprit de certains, prêts à en venir aux mains pour une révélation de trop. L'occasion de rappeler que tout ça n'est que du cinéma !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter