"C’est à la société toute entière de veiller sur ses enfants" : le cri du cœur de Kheiron, le réalisateur de "Mauvaises Herbes"

Sorties
DirectLCI
REPLAY – Ce mercredi 21 novembre, Hélène Mannarino recevait dans sa "Carte Blanche" Kheiron et André Dussollier à l’occasion de la sortie en salles de "Mauvaises Herbes", une comédie à la fois tendre et impertinente.

Happy Birthday Kheiron ! Ce mercredi 21 novembre, l’humoriste et réalisateur fête son 36e anniversaire… et la sortie de "Mauvaises Herbes", son deuxième film derrière la caméra. L’occasion d’une petite visite à Hélène Mannarino sur le plateau de sa "Carte Blanche" sur LCI, en compagnie de son illustre comédien, André Dussollier.


Dans "Mauvaises Herbes", Kheiron s'est donné le rôle de Waël, un ancien enfant des rues qui, à la demande de Monique (Catherine Deneuve), une vieille amie, accepte de donner un coup de main à Victor (André Dussolier), le responsable d’un centre d’enfants exclus du système scolaire. C’est le début d’une comédie à la fois tendre et impertinente, plus engagée que la moyenne.

"C’est quoi la vie, si ce n’est pas une suite de rencontres, une suite de choix ?", explique Kheiron à propos de Waël et de ces gamins qui vont bouleverser le fil de son existence, en lui rappelant lui-même d'où il vient. "On est tous responsables les uns des autres", estime l’humoriste, "et c’est à la société toute entière de veiller sur ses enfants."


Trois ans après "Nous trois ou rien", Kheiron fait une nouvelle fois preuve d’une fibre sociale qui a séduit André Dussollier. "Les enfants en échec scolaire, c’est un sujet sensible, on en parle souvent à la télé", observe le comédien. Et Kheiron a une manière de le traiter avec beaucoup d’humour, beaucoup d’insolence, beaucoup de liberté, beaucoup de drôlerie."


>> "Mauvaises Herbes", de et avec Kheiron. Et aussi André Dussollier, Catherine Deneuve, Alban Lenoir. En salles ce mercredi.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Carte Blanche

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter