EN DIRECT - "Johnny avait des failles..." : revivez l'interview de Laeticia Hallyday au 20H de TF1

Sorties
ÉVÉNEMENT - C'est la première fois qu'elle s'exprimait à la télévision depuis le décès de Johnny il y a 10 mois. Laeticia Hallyday a accordé une interview exclusive à TF1 à l'occasion de la sortie de l'album "Mon pays, c'est l'amour", déjà écoulé à 300 000 exemplaires en une seule journée. Revivez cette journée chargée d'émotion pour des millions de fans.
Live

L'INTERVIEW


Vous avez manqué l'interview de Laeticia Hallyday au 20h de TF1 ? Retrouvez là ici ...

INSOLITE

Urgent

JUSQU'À 6,3 MILLIONS DE TÉLÉSPECTATEURS


L'interview exclusive de Laeticia Hallyday a rassemblé jusqu'à 6,3 millions de téléspectateurs vendredi soir sur TF1. Le  20h d'Anne-Claire Coudray a, lui, rassemblé en moyenne 5,9 millions de téléspectateurs soit 28,2% de part d'audience.

"JE NE SUIS PAS PRÊTE"


Sylvie Vartan a confié ne  pas vouloir écouter le nouveau disque du rockeur qu'elle a aimé: "Honnêtement,  je n'ai pas encore le coeur à écouter ce disque parce que moi je célèbre Johnny  vivant et je n'écoute pas ses chansons comme tout un chacun. J'ai peur de  déceler dans sa voix une certaine détresse. Je ne suis pas prête à faire ce  pas, j'ai besoin de le chanter vivant".     "Je le ferai plus tranquillement, quand le bruit et la fureur se  calmeront", ajoute-t-elle.

"CA LE RENVOYAIT A SA PROPRE MORT"


"Ce qui lui faisait peur à la clinique Bizet, il y avait trop de monde qui venait le voir (...) ça le ramenait à sa propre mort", a confié Laeticia Hallyday sur RTL ce samedi, évoquant également le fait qu’il ne voulait pas voir ses grands enfants. "Il ne voulait pas non, c’était très difficile pour moi de l’entendre dire ça, alors que je connaissais les échéances. Lui n’était pas prêt parce que ça le renvoyait à sa propre mort. Il refusait ses présences. C’était compliqué pour moi à gérer."

"HALLYDAY PAS UNE MARQUE DE TEE-SHIRT"


Au sujet de "Mon pays c'est l'amour",  Laeticia Hallyday a expliqué sur RTL que le rockeur n’avait pas eu le temps de choisir de titre. "On lui avait proposé Made in rock’n roll mais il n’a pas du tout du tout aimé", a-t-elle raconté. "Il nous a carrément balancé comme il aimait le faire avec sa grande sincérité, parfois, cash que Johnny Hallyday n’était pas une marque de tee shirt, que Made in rock’n roll ce n’était pas made in China. Ça ne lui parlait pas du tout."

"LA PEUR DE RETROUVER MARNE LA COQUETTE"


"Il faut beaucoup beaucoup de courage et d’amour pour laisser partir l’être le plus cher de sa vie. Mon cœur était lié à mon homme et ma vie et désespéramment vide sans lui", a déclaré Laeticia Hallyday sur RTL, au lendemain de son interview exclusive sur TF1. "C’est la première fois que je reviens en France sans lui. C’était un voyage extrêmement douloureux, vertigineux", a-t-elle aussi expliqué, ajoutant que "c’était la peur de retrouver notre maison, Marne la Coquette, là où les derniers mois n’ont été que désespérances, des angoisses, des peurs."

DEBRIEF


François Vignolles, directeur adjoint de la rédaction du JT de M6 et auteur d'un livre sur Laeticia Hallyday,fait le debrief de l'interview de la veuve de Johnny vendredi soir sur TF1.

AVENIR


En France pour la sortie de l'album posthume de Johnny Hallyday, Laeticia répond sur la possibilité d'un retour dans l'Hexagone. 

Laeticia Hallyday, un retour en France ? Sa réponse sur TF1

Laeticia Hallyday, un retour en France ? Sa réponse sur TF1
Live

MALADIE


Laeticia a évoqué le combat contre le cancer de son mari qui allait en studio "même un genou à terre". Elle a confié à Anne-Claire Coudray : "Je n’ai jamais cru qu’on allait perdre cette guerre, lui non plus".

Laeticia Hallyday sur TF1 : "Ce n’était pas son premier cancer"

Laeticia Hallyday sur TF1 : "Ce n’était pas son premier cancer"
Live

TESTAMENT


Interrogée sur la longue bataille autour du testament de Johnny Hallyday, Laeticia a témoigné de la "violence" de ces derniers mois.


"Il y a beaucoup de haine, beaucoup de mépris et d’humiliation." 

Héritage de Johnny : sur TF1 Laeticia Hallyday se dit prête à négocier avec Laura et David..."mais c'est compliqué"

Héritage de Johnny : sur TF1 Laeticia Hallyday se dit prête à négocier avec Laura et David..."mais c'est compliqué"
Live

ANNE-CLAIRE COUDRAY


Anne-Claire Coudray était invitée en plateau après son interview avec Laeticia Hallyday dans le 20h de TF1. Elle a témoigné de ce moment de "sincérité".


"Parfois on a dû s’arrêter parce que c’était compliqué pour elle d’entendre des paroles, de voir des photos."

ÉMOTION


Laeticia émue aux larmes. A l'écoute de la chanson "Pardonne moi" sur le plateau du 20H de TF1, elle a fermé les yeux un court instant pour apprécier cette "magnifique déclaration d'amour".

Laeticia Hallyday sur TF1 : son émotion à l'écoute de la chanson "Pardonne moi"

Laeticia Hallyday sur TF1 : son émotion à l'écoute de la chanson "Pardonne moi"
Live

L'INTERVIEW


Vous avez manqué l'interview de Laeticia Hallyday au 20h de TF1 ? Retrouvez là ici ...

CE QUE DIT LAETICIA


"C'est vraiment une histoire qui aurait pu rester en famille et en pudeur", dit-elle au sujet de la bataille judiciaire engagée par les enfants aînés de Johnny. "Ca a été tellement violent pour Jade, Joy et moi d'être assignées. On est une famille qui s'est construit dans les différences."


"Ce testament appartient à mon homme. Il n'a pas été manipulé. Il estimait qu'il avait protégé David et Laura de son vivant à travers des donations, des appartements, des maisons, et qu'ils étaient armés. Jade et Joy, ils voulaient les protéger. Son choix c'était ça, les protéger elle."


Non, Johnny n'a jamais évoqué son testament avec David et Laura. "Il y avait beaucoup de non dits dans cette famille", dit Laeticia. "Un homme n'est pas toujours courageux pour dire les choses.


"Il y a beaucoup de haine, de mépris, d'humiliations. Des mensonges qui nous font mal", dit-elle à propos de la bataille judiciaire en coulisses." Mais elle comprend l'émotion du public : "Les gens se sont projetés dans cette histoire comme si c'était la leur".


"Cet album c'est un tel cadeau. Pour moi il est toujours là. Il est invisible mais il est là", dit-elle, heureuse du succès de l'album "Mon pays c'est l'amour". La suite ? Pourquoi pas "un musée, une école de musique". C'est la mission qu'il m'a donnée et j'essaierai d'être à la hauteur de ses rêves."


"Je n'ai pas épousé un homme ordinaire. Je n'ai pas un destin ordinaire. La vie sans lui est vertigineuse. Avec mes filles, on parle de lui tous les jours." 


Revenir en France ? Laeticia n'y semble pas favorable. "Aux Etats-Unis, on est inconnus.  Johnny a toujours rêvé de ce pays. Il s'est même inventé un nom américain. Et mes filles trouvent beaucoup de sérénité là-bas."

CE QUE DIT LAETICIA


"Pardonne-moi", une chanson dédiée à Laeticia ? "C"est une magnifique déclaration d'amour. C'est l'histoire de toute notre vie, le pardon. Il a appris, on a appris à pardonner ensemble. A son père. Réparer ses failles, ses traumatismes. Il a mis des années à pouvoir en guérir. En 23 ans, j'ai essayé de comprendre ses blessures, ses démons." 


"L'amour lui faisait peur. Il s'est réparé au fil du temps. J'étais heureuse de pouvoir l'aider à apprivoiser ses démons. Il avait besoin de toucher le fond. A travers l'adoption de Jade et Joy, il a guéri ses propres douleurs."


"J'ai jamais cru qu'on allait perdre cette guerre. C'était son troisième cancer. Il les a surmonté avec beaucoup de courage et de pudeur. 


David et Laura ont-ils été exclus des dernières heures de Johnny ? "Ca m'a fait beaucoup de mal. Leur père avait terriblement peur de voir la mort en face. J'ai beaucoup souffert lorsqu'il a voulu ne plus voir personne. Ils n'ont pas été empêchés de voir leur père et leur souffrance était bien réelle à tous les deux."

CE QUE DIT LAETICIA


"C'était l'album de la survie. Il s'y est raccroché pour mener son combat. Il a été héroïque, il nous a donné des grandes leçons. Il avait une telle pudeur. Pas une seule fois il ne s'est plaint. Son corps n'était que douleur. Mais il allait quand même en studio. Il voulait gagner cette guerre contre la maladie. Cet album a été un miracle. Il avait arrêté de fumer. Il y avait tellement d'émotion à le voir enregistrer en studio."

CE QUE DIT LAETICIA


"De longs mois de désespérance et de douleur". Ainsi décrit Laeticia l'agonie de Johnny à Marne-la-Coquette. "Et ça  fait des mois qu'on se bat", explique-t-elle à propos de la vie qu'elle mène depuis avec ses filles. "Le monde continue de tourner. Le mien s'est arrêté lorsqu'il est parti."

CE QUE DIT LAETICIA


"Sa voix m'a étonnée tout au long de l'enregistrement", explique Laeticia Hallyday. "Il a été réalisé dans la douleur, le combat, la maladie." "Il voulait parler de sa liberté de penser. D'amour, c'est l'histoire de toute sa vie l'amour."

LAETICIA HALLYDAY : L'INTERVIEW


Regardez l'interview de Laeticia Hallyday en direct en cliquant dans le lien ci-dessous : https://www.tf1.fr/tf1/direct 

CARTON


"Mon pays c'est l'amour" triple disque de platine ! L'ultime album de Johnny Hallyday s'est déjà vendu à plus de 300.000 exemplaires en moins de 24h, annonce la maison de disques Warner Music. Un démarrage historique.

LA PLUS BELLE


C'est la chanson la plus émouvante de "Mon pays c'est l'amour". La plus intime aussi sans doute...

"Pardonne-moi" : Johnny Hallyday s'adresse-t-il à Laeticia sur la plus belle chanson de "Mon pays c'est l'amour" ?

"Pardonne-moi" : Johnny Hallyday s'adresse-t-il à Laeticia sur la plus belle chanson de "Mon pays c'est l'amour" ?
Live

EXCLU


C'est une interview très attendue. Pour la première fois depuis la mort de Johnny, son épouse Laeticia s'exprimera à la télévision sur le plateau du 20h de TF1. La veuve du rockeur sera interrogée par Anne-Claire Coudray au lendemain de la sortie de l'album "Mon pays c'est l'amour".

RÉACTION


"Les chansons sont très fortes", estime l'interprète de "Casser la voix".

Album posthume de Johnny : Patrick Bruel "fasciné par la qualité de sa voix"

Album posthume de Johnny : Patrick Bruel "fasciné par la qualité de sa voix"
Live

LAETITIA, PLUS FORTE  


"Elle avait envie d'avoir les bonnes ondes du public. Les messages de fans lui donnent du courage", confie Sébastien Farran au sujet de Laetitia Hallyday.

FINIE LA GUERRE ? 


"Les guerres ça pèse, il y a un moment ou ça doit trouver une issue. La présence de Johnny quasiment physique montre une porte de sortie. Je suis optimiste", lance Sébastien Farran.

OBSESSION


"Il ne parlait que de ça. C'est sans aucun doute un de ses albums les plus personnels. Il ne voulait plus faire de concession", explique Sébastien Farran.

GRAND MONSIEUR 


"Il a eu une force, une classe absolument dingue. Il venait travailler avec dignité et respect", confie Bertrand Lamblot, le directeur artistique Warner Music France.

DOUTES 


"Johnny n'était jamais sûr de lui, il se remettait en question tout le temps", raconte Sébastien Farran qui dévoile comment Johnny travaillait encore ses chansons avant les enregistrements. 

TRISTESSE 


"Notre grand jeu avec Johnny et Laetita c'était de faire des plannings. J'en ai jusqu'en 2023. Alors oui, il y a de la frustration", avoue Sébastien Farran

INVITE 


"Ça représente un de ses moments préférés : une virée entre copains aux Etats-Unis", explique Sébastien Farran sur LCI en référence au clip de "J'en parlerai au diable". "Il voulait qu'on illustre l'album avec ces images", a révélé le dernier manager de Johnny a exprimé son émotion de voir l'opus sortir aujourd'hui. 

A 13h30, nous recevrons sur la chaîne 26 Sébastien Farran, le dernier manager de Johnny, dans notre rendez-vous "La Carte Blanche de LCI"

Cet album, "c'est du rock and roll, musicalement, mais pas que. Se retrouver derrière un micro et retrouver de la force pour chanter, ça c'est une attitude rock and roll. Ca c'est Johnny, un rockeur", estime Boris Lanneau.

Et bien qu'il soit sur l'album de Johnny, Boris Lanneau ne change pas ses habitudes de fan. "Hier soir j'étais devant la Fnac des Champs-Elysées avec les copains et les copines, les fans. Hier soir je faisais la queue pour acheter le vinyle de 'Mon pays c'est l'amour' pour mon père", qui lui a transmis sa passion de Johnny, nous explique-t-il.

"C'est le boss, le taulier, c'est lui qui décide". Pour cet album, l'artiste s'est vu proposer plus de cinquante chansons par des personnalités. Mais c'est celle de ce fan qu'il a choisi.

"Ce sont mes mots, mais c'est la voix de Johnny. Cette chanson lui appartient désormais, elle est à lui". Reconnaître ses mots dans la bouche de Johnny, c'est quelque chose, nous explique-t-il. 

"Je me suis amusée à écrire". "Mon plus grand rêve d'écriture c'était d'écrire pour Johnny Hallyday, alors j'ai décidé de le faire", nous explique ce fan. Dans un train, sur une envie subite, il a sorti son stylo et a commencé à coucher ses mots sur un calepin. Ensuite, les choses se sont faites assez simplement : Boris Lanneau est allé à la rencontre de l'artiste, à l'issue d'un concert. Il a pu transmettre un recueil de chansons (il en avait écrit plusieurs) à l'équipe de Johnny,  récupéré ensuite par Maxime Nucci. L'équipe a choisi "Tomber encore" : Johnny aurait notamment été séduit par le refrain de cette chanson. Maxime Nucci, plus connu sous le nom de Yodelice, s'est ensuite occupé de composer la musique de cette chanson.

Sur la chaîne 26, nous recevons actuellement Boris Lanneau, fan absolu de Johnny Hallyday. Ce fan a écrit une chanson d'amour, douce et puissante, intitulé "Tomber encore", présente sur l'album posthume de l'artiste. Pour la rédaction LCI, il s'agit de "la plus belle chanson de l'album".

CLIP 


Pour voir (ou revoir) le clip de "J'en parlerai du diable", c'est ici

VOTRE AVIS

VOTRE AVIS 

TEMOIGNAGE


Sébastien Farran, le dernier manager de Johnny, sera l'invité de "La Carte Blanche de LCI" aujourd'hui à 13 h 30 sur le canal 26.

VENTES

Cela a été confirmé par le patron de Warner, ce matin sur RTL : l'album de Johnny Hallyday est d'ores et déjà disque de platine, avec 100.000 albums.

RÉACTION 


"On dirait qu’il se confesse pour nous laisser une trace", nous confie cette fan. 

CLIP


Découvrez ci-dessous le clip de la chanson "J'en parlerai au diable" :

RÉACTION 


Pour le chanteur Patrick Bruel, "c'est un album très fort". Regardez :  

EXTRAIT 


Ecoutez un extrait de la chanson "L'Amérique de William" de Johnny Hallyday : 

L'ultime album du "Taulier" est parti sur les chapeaux de roue. Dès sa sortie à 0h01 dans la nuit de jeudi à vendredi, "Mon Pays c'est l'amour" devait devenir disque de platine, à en croire Warner Music France qui chiffrait les préventes à plus de 100.000 exemplaires. Sans compter les ventes physiques (cd, vinyles) possibles dans les boutiques ouvertes de nuit pour l'occasion, les téléchargements payants et les écoutes en streaming disponibles dès minuit sur Deezer ou Spotify.


Le record de l'opus de Johnny le plus vendu pour son premier jour de distribution, "Sang pour sang", qui s'était écoulé à 250.000 exemplaires en quelques heures, a été dépassé vendredi soir ! La Warner a annoncé que l'album s'était vendu à plus de 300 000 exemplaires pour la seule journée de vendredi !

Ce disque très rock, plus festif que mélancolique, que nous avons pu écouter dès lundi dans les locaux de Warner Music France, sortira en trois éditions : cd simple, cd collector à tirage limité avec livret, et vinyle couleur blanc. Ruée des fans chez les disquaires, animations organisées pour l'occasion, Laetitia Hallyday invitée du 20 heures de TF1 vendredi soir... Ne manquez rien de l'effervescence autour de l'album en suivant notre live. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

"Mon pays c’est l’amour" : l’album posthume de Johnny Hallyday

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter