VIDÉO - Ramzy et Gavril dans "Les Blagues de Toto" : "Il faut toujours garder son côté cancre"!

VIDÉO - Ramzy et Gavril dans "Les Blagues de Toto" : "Il faut toujours garder son côté cancre"!
Sorties

INTERVIEW – A l'occasion de la sortie des "Blagues de Toto", les deux comédiens se sont amusés à répondre à notre interview cancre.

Il est le plus célèbre des cancres. Et il s'apprête à faire des ravages dans Les blagues de Toto, la comédie familiale réalisée par Pascal Bourdiaux, qui sort dans les salles ce mercredi 5 août. Emmené par Ramzy Bédia et Gavril Dartevelle aux côtés de Anne Marivin et Guillaume de Tonquédec, ce long-métrage raconte l'histoire d'un petit garçon qui ne peut pas s'empêcher de faire des bêtises. "C'est l'histoire de Toto qui va être accusé de la seule bêtise qu'il n'a pas faite",  explique Gavril Dartevelle, un jeune comédien débutant de 13 ans qui a hérité du rôle-titre. 

A ses côtés, Ramzy Bedia incarne le méchant de l'histoire. "Il va être accusé par moi. Et qu'il l'ait faite ou pas faite, cette bêtise, je m'en fiche, l'essentiel c'est juste de le punir", complète Ramzy. Si, dans le film, ils se détestent cordialement, dans la vraie vie, ces deux-là s'entendent comme larrons en foire. Fans de foot (Gavril fait partie des jeunes espoirs du centre de formation du PSG, ndlr) ils nous ont accueilli au Parc des Princes où ils ont répondu avec malice à notre interview cancre (à découvrir dans la vidéo ci-dessus).

En vidéo

Anne Marivin et Guillaume de Tonquédec dans "Les Blagues de Toto" : "Il faut toujours avoir un cancre dans son entourage"

Lire aussi

A l'image de Toto, les deux comédiens n'ont jamais été sages comme des images. "Moi, à l'école, je faisais le cancre mais quand les notes arrivaient, elles étaient bonnes", confie Ramzy. "Moi je suis pas fayot non plus, et j'ai aussi de bonnes notes", renchérit Gavril qui nous raconte la pire bêtise qu'il ait faite. "Avec des amis, on avait fait exploser un pétard près de la mer, mais avec le vent il est arrivé dans un champs et il y a eu le feu. Les pompiers ont dû intervenir", raconte le jeune garçon. "Moi j'en ai fait des bêtises, mais à mon âge je ne m'en souviens plus. Par contre je me souviens de coups que j'ai pris. Parce qu'à l'époque on frappait encore les enfants", se souvient Ramzy qui estime que, dans la vie, il faut tout faire pour s'amuser. "Il faut toujours garder son côté cancre" !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent