"Spider-Man : Far From Home" : 3 bonnes raisons de se faire une toile avec Tom Holland

Sorties
ON AIME - L'homme-araignée est de retour au cinéma ce mercredi 3 juillet avec une intrigue qui reprend là où "Avengers : Endgame" nous avait laissés. Un grand spectacle familial porté par un Peter Parker en tous points parfaits. Attention spoiler si vous n'êtes pas à jour des films Marvel !

On ne le répétera jamais assez. Si vous n'avez pas vu "Avengers : Endgame", passez votre chemin. Car "Spider-Man : Far From Home" en est la suite directe. On retrouve donc Peter Parker (Tom Holland) pas très en forme après le décès marquant d'un Avenger emblématique mais bien décidé à aller de l'avant. L'homme-araignée profite d'un voyage scolaire en Europe pour laisser le costume au placard et se concentrer sur sa vie d'adolescent plutôt que sur sa mission de super-héros. 


Mais le danger imminent provoqué par d'étranges créatures le force à travailler avec Nick Fury (Samuel L. Jackson) et le mystérieux Mysterio (Jake Gyllenhaal) pour sauver le monde. Deux heures de grand spectacle qui multiplient les références et prouvent une nouvelle fois que le casting du jeune Anglais de 23 ans pour incarner le super-héros était le bon. "C'est le point culminant de tout ce que nous avons fait jusqu'à présent", a affirmé le président des studios Marvel Kevin Feige lors de l'avant-première de ce film qui nous conduit de Venise à Londres en passant par Prague. 

Parce que c'est le meilleur remède à votre blues post-Avengers

"Avengers : Endgame" vous a aussi laissés sur les rotules ? Réjouissez-vous, "Spider-Man : Far From Home" prend le relais avec un juste équilibre entre action, nostalgie et humour. De quoi nous replonger avec douceur dans un univers qui a malmené ses fidèles spectateurs il y a à peine trois mois. On retrouve toute la fraîcheur de "Homecoming", le précédent film consacré à notre cher Spidey. Alors qu'on attendait beaucoup de la dynamique entre Tom Holland et Jake Gyllenhaal, qui ne cessent de louer leur coup de foudre amical en interviews, c'est celle entre le comédien anglais et Samuel L. Jackson qui fait le plus sourire. Comme l'impression de voir un grand oncle courir après un ado qui le prend pour un idiot. Les scènes post-génériques, absentes de "Endgame" font leur retour et quel retour ! Un énorme clin d’œil à la trilogie de Sam Raimi avec Tobey Maguire et un cliffangher comme on les aime, voilà tout ce qu'il nous fallait pour attendre avec encore plus d'impatience les prochains films Marvel.

Parce qu'on ne pouvait pas trouver meilleur Spider-Man que Tom Holland

Certains regrettent encore Tobey Maguire. Mais difficile de reprocher quoi que ce soit à Tom Holland. Le Britannique jongle avec justesse entre les différents aspects du personnage. Tantôt ado gaffeur qui galère à avouer ses sentiments à MJ (excellente Zendaya), tantôt digne successeur de Tony Stark qui porte le poids du monde sur ses épaules, il est Peter Parker.  Il sait nous faire sourire mais aussi nous tirer quelques larmes. Sans compter qu'il réalise lui-même une grande partie de ses cascades. Alors longue vie à lui dans le costume de plus en plus sophistiqué de Spider-Man !

Parce qu'on en prend plein les yeux

Détruire une partie de Venise ? James Bond l'a fait avant lui dans "Casino Royale". A la manière de l'agent 007, "Spider-Man : Far From Home" joue le VRP du tourisme en Europe avec des paysages de carte postale qui finissent en cendres une fois sur deux. Les scènes d'action s'enchaînent au rythme effréné des jets de toile de l'homme-araignée qui nous emmène dans son sillon, avec quelques séquences façon teenage movie pour nous permettre de souffler.  Mention spéciale à la séquence finale à Londres, dont on ne vous dira rien ! Juste que vous ne verrez plus le célèbre Tower Bridge de la même manière en sortant de la salle. On apprécie aussi les problématiques en fin de compte très terre à terre que soulèvent le film, de la gestion des relations amoureuses au poids des secrets, ou au rôle de chacun dans la société.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter