VIDÉO - Alain Delon se remet à la chanson : découvrez son hymne à l'amour

Sorties
DirectLCI
SURPRISE - S’il a décidé de mettre un terme à sa carrière d’acteur, Alain Delon a accepté de rechanter. Le comédien récemment honoré au Festival de Cannes a enregistré un morceau intitulé "Je n’aime que toi", écrit par la jeune parolière Julia Paris, dont la musique a été composée par l’ancien compagnon de Lara Fabian Rick Allison. Un titre dévoilé ce lundi sur Youtube.

L’enregistrement a eu lieu le 12 décembre dernier aux Studios Saint Germain, rue de Seine, à Paris. Alain Delon, 83 ans, pose sa voix sur "Je n’aime que toi", une chanson dont le texte a été écrit par la jeune parolière et metteur en scène Julia Paris, 23 ans. En 2017, elle lui avait proposé d’être le parrain d’un spectacle en hommage à Edith Piaf.  Le comédien n’avait pu répondre favorablement. Mais tous les deux avaient gardé le contact. 


Dans un premier teaser dévoilé mi-avril, on pouvait voir Alain Delon, derrière le micro, concentré, prêt à déclamer le texte mis en musique par le compositeur Rick Allison, l’ancien compagnon de Lara Fabian. L’intégralité du clip a finalement été dévoilée ce lundi sur Youtube :

Un chanteur plutôt rare

Au cours de sa riche et longue carrière, la Palme d'or d'honneur du dernier Festival de Cannes s’est essayée à plusieurs reprises à la chanson. La première fois, c’était en 1967 avec "Laetitia", sur la bande originale du film "Les Aventuriers", réalisé par Robert Enrico.

Il y aura ensuite son duo avec Dalida sur "Paroles… Paroles..." en 1973

Puis "Thought I’d Ring You" avec Shirley Bassey...

"I Don’t Know" avec Phyllis Nelson pour la B.O. du film "Parole de flic"...

Mais aussi "Comme au cinéma", une chanson écrite par Romano Musumarra, en 1987. C’est sur le tournage du clip qu’il rencontrera le mannequin néerlandais Rosalie van Breemen, la future mère de Anouchka et Alain-Fabien.

En 2013, on pouvait également l'entendre interpréter "Les Moulins de mon cœur", dans une version enregistrée en 1968 par Michel Legrand, publiée dans un coffret consacré au célèbre compositeur, décédé en janvier dernier.

Si Alain Delon s’offre une petite parenthèse musicale, il ne devrait pas, sauf rebondissement, revenir devant les caméras. "Je ne veux pas faire le combat de trop", confiait-il en septembre dernier dans un entretien accordé au Monde.

Dix ans après avoir joué Jules César dans "Astérix aux Jeux Olympiques", l’acteur devait retrouver l’an dernier le chemin des plateaux pour "La Maison Vide", un film de Patrice Leconte avec Juliette Binoche qui n’a pas vu le jour, en partie pour des raisons financières.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter