VIDÉO - "Petite, je rendais mes voisins fous à force de chanter" : comment Ava Max est devenue la nouvelle icône de la pop

LCI PLAY : Ava Max, a pop star is born

RENCONTRE - La chanteuse américaine de 26 ans truste depuis deux ans les ondes radios où ses titres énergiques passent en boucle. A l’occasion de la sortie de son premier album "Heaven & Hell" ce vendredi 18 septembre, LCI lui a passé un coup de Zoom pour tout savoir de celle que beaucoup surnomment "la nouvelle Lady Gaga".

Les chiffres donnent le tournis. En l’espace de deux ans, Ava Max a déjà comptabilisé plus de 4 milliards d'écoutes en streaming et 4 milliards de contacts radios en France. Un succès monstre qui se concrétise un peu plus ce vendredi 18 septembre avec la sortie de son premier album, cocktail pop détonnant qui donne furieusement envie de danser. 

Avec Heaven & Hell, la chanteuse américaine de 26 ans glisse en quinze morceaux du paradis à l’enfer en passant par le purgatoire. Un titre et un parcours qui font curieusement écho à une année 2020 plutôt compliquée. "Je n’avais pas planifié ça comme ça", nous assure-t-elle après un long éclat de rire. "Beaucoup de personnes pensent que j’ai choisi ce titre exprès. Sauf que je l’ai en tête depuis un an et demi donc il se trouve que ça correspond juste parfaitement à l’époque ! C’est très ironique", s’amuse-t-elle.

"Heaven & Hell, pour moi ce sont les émotions par lesquelles on passe et en particulier en ce moment. Les montagnes russes de la vie, c’est ça : le paradis et l’enfer, les hauts et les bas, le ying et le yang", poursuit-elle. La dualité fait partie d’elle. Comme attachée à son être. "Je crois que j’ai toujours été très fascinée par cette idée. Petite, j’ai eu l’impression de grandir entre deux pays différents. Je ne savais pas où était ma place. Donc j’ai trouvé cette sorte de juste milieu où je pouvais avoir le meilleur des deux mondes", explique-t-elle. 

Voir cette publication sur Instagram

The tracklist I have been so patiently waiting to tell u 😭🖤 So excited for you to hear the rest of these songs! #OMGWhatsHappening OUT in less than 10 minutes ✨#HeavenAndHell #September18th

Une publication partagée par AVA MAX (@avamax) le

Je ne leur arrive pas à la cheville. Je ne sais pas comment ils ont fait mais ils l’ont fait et ils m’ont appris à faire de même - Ava Max sur ses parents

Sa famille est son roc. Née Amanda Koci en 1994 à Milwaukee, au nord de Chicago, Ava Max ne manque jamais de louer "le courage" de ses parents qui ont quitté l’Albanie pour les Etats-Unis "avec rien". "Je ne leur arrive pas à la cheville. Je ne sais pas comment ils ont fait mais ils l’ont fait, et ils m’ont appris à faire de même", glisse-t-elle. La leçon la plus précieuse qu’elle ait reçue d’eux ? "Crée ton propre chemin, ne suis pas le leader et prends des risques !". C’est exactement ce qu’elle fait quand, à l’adolescence, elle croise Pharrell Williams à l’aéroport de Miami. "J’avais 12-13 ans et c’était une rencontre totalement inattendue. Je lui ai dit que j’étais chanteuse et il m’a dit de continuer. J’ai ressenti une énergie vraiment positive venant de lui. Mais il ne s’en souvient pas, j’en suis sûre", lâche-t-elle en riant. 

Ces quelques mots échangés la convainquent de ne pas quitter cette route musicale. Elle finit par s’installer à Los Angeles pour vivre de la musique qu'elle écrit. Ses premiers sons Clap your hands et Not your Barbie girl, reprise féministe d’Aqua, passent inaperçus. Mais Sweet but psycho fait d’elle la chanteuse que tout le monde s’arrache. Parmi ses artistes de référence, elle cite Madonna, Katy Perry et Gwen Stefani. Comme Mariah Carey et Whitney Houston, "qu’elle a écoutées en grandissant", Ava Max possède un sacré coffre, qu’elle estime devoir à la génétique. "Ma mère est chanteuse d’opéra donc j’ai en quelque sorte hérité de sa voix naturellement", estime-t-elle. Avant d’ajouter : "Toutes les chansons de Mariah Carey et de Céline Dion que je chantais petite ont sans doute façonné ma voix. Je rendais mes voisins fous"

C’est flatteur, assurément. Mais c’est bizarre qu’on ne compare que les femmes, non ?- Ava Max sur les comparaisons constantes avec Lady Gaga

Mais le nom qui revient en permanence quand on parle d’Ava Max, c’est celui de Lady Gaga. Leur musique, leurs clips stylisés, leur look et leurs prises de parole engagées sont mis en parallèle. Flatteur ou fatigant ? "C’est flatteur, assurément. Mais c’est bizarre qu’on ne compare que les femmes, non ? C’est un concept étrange pour moi car on ne compare pas les hommes. Je crois qu’il n’y a pas assez de pop stars avec les cheveux blonds, donc on compare les deux seules blondes de l’industrie. J’ai envie de dire : 'Allez, nous sommes deux personnes différentes…' Mais elle est incroyable donc si je dois être comparée à quelqu’un, c’est cool que ce soit elle", analyse-t-elle.

Comme Gaga, elle a fait le choix d’un nom de scène court et accrocheur. Ava, comme le deuxième prénom qu’elle "s’est choisie à l’âge de 14 ans". Max, "qu’elle adore", "pour ajouter un peu de masculinité". "J’ai pensé à m’appeler uniquement Max pendant un temps mais finalement j’ai opté pour Ava Max pour créer ma propre identité", souligne-t-elle. Une identité qu’elle a déclinée dans un logo dont la lettre M fait signe vers une autre de ses particularités. Une coiffure asymétrique, née par hasard à cause d’un "heureux accident" en cuisine. Des cookies laissés trop longtemps au four, une première mèche coupée mais jamais égalisée. "J’étais chez moi, je jouais avec mes cheveux et voilà ce qui s’est passé", sourit-elle. 

J’adore les chanteurs français, avec qui voulez-vous me voir chanter ? Ce serait très sympa de faire un duo avec un chanteur d’opéra- Ava Max

Dans ses morceaux ou sur ses réseaux sociaux, elle appelle les femmes à s’affirmer, dénonce le harcèlement scolaire, agit pour la communauté LGBTQ+ et partage la lutte du mouvement Black Lives Matter. "Je me sens honorée d’avoir la plateforme que j’ai maintenant. Je dois faire attention à ce que je dis parce que je suis jugée dans le monde entier. Mais au final, je veux être capable de dire ce que je pense. Et comme vous pouvez le voir, je le fais !", insiste-t-elle. "Je veux vraiment encourager les gens et les soutenir. Donc j’espère que ces mots vont en aider quelques-uns", dit-elle de son album Heaven & Hell

Elle se fait plus timide quand il s’agit d’évoquer celle qui se cache derrière son fantasque personnage. "Je suis… je suis très maladroite… Je ne sais pas. Je suis juste une fille normale qui aime passer du temps avec sa famille et ses amis", dit-elle à demi-mots. En pleine pandémie de coronavirus, elle se montre optimiste pour l’avenir et espère pouvoir retrouver ses fans, les Avatars, "dans six à huit mois si la situation s’améliore". "Tout ce que nous pouvons faire pour l’instant, c’est attendre et travailler depuis la maison", admet-elle. Ava Max nous confesse "adorer la France et le pain", elle qui garde un excellent souvenir de son passage dans les arènes de Nîmes pour l'émission La chanson de l'année l'an dernier. De là à enregistrer un duo avec un chanteur français ? L’idée semble l’enthousiasmer : "J’adore les chanteurs français, avec qui voulez-vous me voir chanter ? Ce serait très sympa de faire un duo avec un chanteur d’opéra. J’adore l’opéra et ma mère adorerait ça". L’invitation est lancée.

Heaven & Hell (Warner Music)

inclus Kings and Queens, Torn et Sweet and psycho

disponible dès le 18 septembre

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Anne Sila remporte "The Voice All Stars"

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

"The Voice All Stars" : qui a le plus de chances de remporter la finale ?

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

VIDÉOS - "The Voice All Stars" : la route d'Anne Sila vers la victoire, prestation après prestation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.