VIDÉO - Découvrez les premières images de "Nous finirons ensemble", la suite événement des "Petits mouchoirs"

Sorties
AVANT-GOÛT - Guillaume Canet a dévoilé, dimanche 3 mars, un premier teaser de son film mettant en scène François Cluzet, Gilles Lellouche, Marion Cotillard ou encore José Garcia. Moins d'une minute pour faire patienter les spectacteurs d'ici la sortie en salles le 1er mai.

Un problème technique l'avait empêché d'être prête la semaine dernière. La première bande-annonce de "Nous finirons ensemble" était bien au rendez-vous ce dimanche 3 mars sur le compte Instagram de Guillaume Canet. Le réalisateur avait donné rendez-vous à 13h pour un avant-goût de la suite des "Petits mouchoirs", qui avait séduit critique et public à sa sortie en 2010, attirant plus de 5 millions de téléspectateurs dans les salles.


La vidéo s'ouvre sur le personnage de Max (François Cluzet) qui, de retour chez lui, n'a pas vraiment le temps de profiter de sa solitude. "Qu'est-ce que vous foutez là ?", lance-t-il à la bande de copains venue lui rendre visite pour son anniversaire. C'est là le seul dialogue qu'on entendra dans les 50 secondes d'images qui défilent et s'entrechoquent. 

Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Laurent Lafitte, Benoît Magimel, Pascale Arbillot et Valérie Bonneton reprennent leurs rôles. José Garcia, qui rejoint le casting, n'apparaît pas dans ce premier teaser. A quoi s'attendre donc ? Dans une interview à Allociné, Guillaume Canet raconte avoir puisé dans sa propre expérience pour écrire le scénario avec Rodolphe Lauga. "Du peu de gens à qui j'ai déjà montré le film, les gens sont très heureux de les retrouver", explique-t-il de ses personnages. 


"On est très heureux de retrouver la bande, de voir ce qu'ils sont devenus. Pour certains, ils ont vieilli, ils ont des enfants. J'ai pris beaucoup de plaisir à les retrouver en tout cas", assure-t-il. Un plaisir qu'il compte pouvoir partager avec le public. "J'espère que ça vous plaira ! A vite ! Sortie le 1er mai", écrit-il sur Instagram dimanche. Le rendez-vous est pris.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter