Films d’horreur : pourquoi la France ne fait plus frissonner ?

Films d’horreur : pourquoi la France ne fait plus frissonner ?

Nous, Français, adorons nous faire peur au cinéma. La moindre sortie d'un film d'horreur trouve son public. Une bonne affaire pour les distributeurs, mais la production tricolore reste étonnamment limitée.

Les cinémas prennent peu de risque. Ils programment essentiellement des films américains. Les œuvres nationales ont du mal à convaincre. Pour comprendre le désamour, nous sommes allés sur le tournage d'un film d'horreur français. La question du financement pose problème, malgré la volonté du Centre national de la cinématographie d'aider les productions nationales à partir à la conquête du public français.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 17/01/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 17 janvier 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : une proposition de loi déposée pour rendre obligatoire l'isolement des malades

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi par Jean Castex

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter