VIDÉO - Idris Elba : ne lui parlez plus de James Bond, le projet de ses rêves n'a rien à voir

Sorties

PERMIS D'AIMER - Choix numéro un de bon nombre de spectateurs pour marcher dans les pas de Daniel Craig, l'acteur britannique, que nous avons rencontré à Paris cette semaine, n'a pas eu vraiment envie de parler de l'agent 007. Mais il nous a livré le projet de ses rêves, qui va en laisser songeur plus d'un...

Des mois qu'on fait de lui le nouveau James Bond. Des mois qu'Idris Elba s'en amuse, posant avec Daniel Craig sur les réseaux et répondant avec le sourire aux questions des journalistes. Mais la fin de la récréation a semble-t-il sonné. Venu à Paris mercredi 26 juin promouvoir "Hobbs & Shaw", le spin-off de la saga "Fast and Furious" en salles le 7 août, l'acteur britannique a laissé entendre qu'il préférait limiter les interrogations autour de l'agent 007.

LCI a tout de même tenté sa chance de manière détournée, en demandant à celui qui incarne un méchant bionique face à Dwayne Johnson et Jason Statham s'il se voyait aussi jouer le "bad guy" face à l'espion britannique. Des yeux levés au ciel, un énorme "pff". La réponse obtenue n'était pas franchement celle espérée.

Lire aussi

Mais elle a débouché sur un échange savoureux qui a mis en évidence tout l'humour et toute la sympathie de l'homme élu "le plus sexy au monde" par le magazine People l'an dernier. "Les méchants sont les meilleurs personnages à jouer mais je ne veux pas jouer que ça. J'aime étendre mon champ d'action et jouer un mec sympa, un mec romantique", nous explique-t-il. Une comédie romantique dans sa filmographie ? "J'adorerais", lâche-t-il, avant de nous proposer de l'écrire.

On vous laisse, on a du pain sur la planche pour avoir la plume de Richard Curtis ("Love Actually", "Coup de foudre à Notting Hill") et offrir à Idris Elba un rôle à la hauteur de sa réputation. Et surtout de son talent.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter