"Ça a été difficile pour moi émotionnellement" : Anna Todd se livre sur la suite de son roman "Stars"

Sorties
CONFIDENCE POUR CONFIDENCE - De passage à Paris pour la promotion du film "After", adapté de sa saga à succès du même nom, l'auteure américaine de 30 ans dévoile à LCI les secrets de fabrication du deuxième volet de "Stars", attendu en librairies à la rentrée.

Elle se reprend plusieurs fois. Car elle veut à tout prix éviter le cauchemar de tous les fans. "Ne rien spoiler du tout", sourit Anna Todd. L'auteure américaine à succès, dont la carrière a décollé après la publication de fanfictions sur la plateforme en ligne Wattpad il y a tout juste six ans, a posé ses valises à Paris pour deux petits jours. Une étape de plus dans le marathon médiatique mondial qu'elle mène depuis plusieurs semaines pour promouvoir "After", adaptation au cinéma de son premier best-seller, en salles le 17 avril.


Ce mardi 2 avril, elle a mis de côté sa plume - et surtout son clavier d'ordinateur - pour évoquer ce projet qu'attendent avec impatience les "Afternators", les fans de la saga. L'occasion pour LCI de tenter d'en savoir plus sur ses prochains écrits. Et en particulier sur "Stars", sa nouvelle trilogie dont le tome 2, "Nos étoiles manquées", doit paraître le 5 septembre en France.

Le pitch ? Karina, une jeune massothérapeuthe et fille de militaire, s'éprend de Kael, un soldat aussi jeune qu'elle, de retour d'Afghanistan. Une histoire "commencée en douceur puis rattrapée par une multiplication de problèmes" qui la touche au plus près et qui puise dans ses propres souvenirs. "Parce que mon mari souffre d'un syndrome de stress post-traumatique et a été envoyé au front trois fois, et parce que le héros aussi souffre du même syndrome, certaines scènes ont été très difficiles à écrire", nous raconte-t-elle. 

Mon mari a été en Irak deux fois avant même d'avoir l'âge légal pour boire une bièreAnna Todd a puisé dans son expérience personnelle pour "Stars"

On la sent prête à nous lâcher une information inédite sur le récit de ce nouveau livre. Mais non. Elle nous confesse tout de même que, comme pour la suite d'"After", la narration alternera désormais entre Karina et Kael. "Bon, je vais le dire quand même, ça ne gâchera pas la surprise : Kael se détériore mentalement mais il a aussi des blessures physiques qu'on ne connaissait pas forcément dans le premier tome, et qu'on va découvrir dans le second. Alors que la vie de Karina continue à se détricoter, leurs proches sont... C'est si dur de ne pas en dire trop parce que chaque élément est un spoiler", peste Anna Todd. "Tout ce qui se passe autour d'eux, ça a été très dur pour moi émotionnellement parce que ça m'a rappelé tant de choses que j'ai vécues plus jeune".

Mariée à 18 ans à son petit ami du lycée, elle le voit partir trois fois au front en moins de quatre ans. "Il a été en Irak deux fois avant même d'avoir l'âge légal pour boire une bière", fixé à 21 ans aux Etats-Unis. Il lui aura fallu l'écriture de cette nouvelle trilogie pour mettre des mots sur ce qu'elle a ressenti à l'époque. "Il y a beaucoup de choses que je ne gérais pas sur le moment à cette époque mais quand j'ai écrit le livre, je me suis souvenue de tous les gens autour de nous", dit-elle. Les vétérans suicidaires, les mariages qui volaient en éclat, la dépression et les cauchemars.


"Il y a aussi des sujets lourds dans 'After'. Mais il s'agit de l'addiction et de choses avec lesquelles j'ai vécues toute ma vie", tempère celle qui ne se cache pas d'avoir grandi avec "des parents accros à la drogue". "Mais penser au traumatisme que vous cause la guerre était quelque chose de si lourd que je ne m'attendais pas à le ressentir à l'écriture", témoigne Anna Todd. Le pouvoir cathartique de l'écriture n'est plus à prouver.

"Stars - Nos étoiles manquées", tome 2. A paraître le 5 septembre chez Hugo New Romance

Egalement disponible : l'édition collector d'"After", disponible le 4 avril chez Hugo New Romance

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter