VIDÉO - À l'approche des Oscars, Renée Zellweger nous confie ce qu'elle préfère dans les cérémonies

VIDÉO - À l'approche des Oscars, Renée Zellweger nous confie ce qu'elle préfère dans les cérémonies
Sorties

ENTRE AMIS - Elle rafle tous les prix majeurs depuis des semaines, comme Marion Cotillard pour "La Môme" en 2008. Grande favorite des Oscars ce dimanche 9 février, la star de "Judy" est pourtant moins concentrée sur les récompenses que ses "nombreuses retrouvailles" sur les tapis rouge avec "des gens qu'elle n'avait pas vus depuis un bail".

Les derniers mètres sont souvent les plus difficiles à parcourir. Mais Renée Zellweger n'a pas l'air trop épuisée par le marathon médiatique qu'elle mène depuis plus de quatre mois et la première projection de "Judy" au festival de Telluride fin août. L'actrice américaine a fait une halte à Paris, mercredi 5 février, pour présenter le film qui l'a remise au premier plan, trois après le troisième volet de "Bridget Jones" et une retraite des écrans de près de six ans.

Elle enchaîne les mous de surprise quand nous lui disons tout le bien que nous pensons de son interprétation magistrale de Judy Garland. Son incarnation de l'icône hollywoodienne touche au sublime, faisant d'elle la favorite toute désignée de l'Oscar de la meilleure actrice qui sera remis ce dimanche 9 février. 

Tout le monde est toujours en train de travailler donc vous ne voyez jamais les gens avec qui vous avez travaillé il y a 25 ans- Renée Zellweger

Le point final d'une saison de récompenses à la moisson exceptionnelle pour Renée Zellweger qui a absolument tout raflé. 15 prix au total, dont des distinctions aux prestigieux Golden Globes, SAG Awards et aux Bafta. On imagine mal comment la statuette dorée pourrait lui échapper. 

Elle, en tout cas, ne fait pas de fixette sur tous ces trophées. Et apparaît extrêmement détendu à quelques jours de la soirée de gala qu'attend chaque année le tout Hollywood. Quand on lui demande comment elle analyse ces derniers mois, elle préfère se concentrer sur les à côtés des cérémonies. "Ça a été beaucoup de retrouvailles à différents endroits avec des gens que je n'avais pas vus depuis un bail", nous raconte-t-elle, toujours le sourire aux lèvres.

"C'est si amusant ! Tout le monde est toujours en train de travailler donc vous ne voyez jamais les gens avec qui vous avez collaboré il y a 25 ans. Et soudain, ils sont là ! Dans une jolie robe, sur un tapis rouge. Vous essayez d'échanger des secrets et de prendre des nouvelles devant les caméras d'Entertainment Tonight, de Canal + ou de... Pour qui travaillez-vous déjà ? LCI !", lance-t-elle dans un grand éclat de rire. Elle n'en dira pas plus sur les mots échangés avec ses pairs. Mais on comprend qu'elle est ravie d'avoir rétabli la connexion avec un milieu qu'elle a déserté pendant un temps. Une bouffée d'air frais des plus agréables dans un univers hollywoodien qui manque trop souvent de naturel.

Lire aussi

"Judy" de Rupert Goolde

avec Renée Zellweger, Jessie Buckley, Finn Wittrock et Rufus Sewell

en salles le 26 février

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 500.000 nouveaux cas déclarés dans le monde mardi, un record

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent