VIDÉO - Banksy : l'artiste révèle qu'un bug a empêché la destruction totale de son oeuvre

Sorties
DirectLCI
SURPRISE - Banksy vient de publier une nouvelle vidéo sur son site revenant sur son pied de nez aux ventes d'art, la destruction partielle de sa toile "Girl with Balloon" qui venait d'être vendue aux enchères chez Sotheby's. Le graffeur britannique y révèle que les choses ne se sont pas passées comme prévu

"Aux répétitions ça marchait à chaque fois". C'est la principale révélation de la nouvelle vidéo publiée par Banksy à propos de la destruction partielle de son oeuvre "Girl with Balloon" (depuis rebaptisée "Love is in the Bin", soit "L'amour est à la poubelle) :  si les choses s'étaient passées comme prévu, la toile aurait été totalement détruite après avoir été adjugée pour plus d'un million d'euros, et la collectionneuse européenne qui en a fait l'acquisition se serait retrouvée avec un simple cadre. Mais un "bug" technique a modifié les plans de l'artiste et seule une moitié de l'œuvre a été broyée. Une chance pour l'acheteuse puisque la valeur de l'œuvre partiellement déchiquetée aurait depuis doublé selon les experts. 


Banksy en a également profité pour tirer les choses au clair : non, la maison Sotheby's n'était pas de mèche. Sa vidéo montre un homme appuyer sur un interrupteur pour déclencher l'autodestruction. Le graffeur dont l'identité reste inconnue du grand public avait donc aux moins deux complices dans la salle (si ce n'est lui-même) : celui qui a activé le mécanisme et celui qui l'a filmé.

La maison Sotheby's avait annoncé après la vente que l'acheteuse de la toile était une "collectionneuse européenne", expliquant qu'elle avait d'abord été "choquée" avant de réaliser qu'elle allait "posséder (s)on bout d'histoire de l'art".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter