L’interview psycho d'Omar Sy : "La partie du corps que je préfère chez moi ? L'orteil… mais je ne vous dirai pas lequel !"

L’interview psycho d'Omar Sy : "La partie du corps que je préfère chez moi ? L'orteil… mais je ne vous dirai pas lequel !"
Sorties

INTERVIEW – Omar Sy est ce mercredi à l’affiche de "L’Appel de la forêt", nouvelle adaptation du roman de Jack London par Disney. L’acteur préféré des Français s’est prêté au jeu de l’interview Psycho de LCI.

Omar Sy ne nous lâche plus ! Une semaine après "Le Prince Oublié" de Michel Hazanavicius, on le retrouve ce mercredi au cinéma dans "L’appel de la forêt" de Chris Saunders. Dans cette nouvelle adaptation du célèbre roman de Jack London, l’acteur incarne Perrault, un sympathique facteur qui distribue le courrier avec ses chiens de traîneaux dans les coins les plus reculés de l’Alaska, à la fin du XIXe siècle. 

"C’est une coïncidence qu’ils sortent en même temps. Mais c’est une volonté de ma part de faire des films comme ça", nous a confié Omar au sujet de ces deux divertissements conçus pour toute la famille. "J’ai pas mal d’enfants et le choix du film, surtout lorsqu’ils sont d’âges différents, ça peut devenir conflictuel. Soudain la sortie qui devait être sympa devient un véritable règlement de comptes !", s'amuse-t-il. "Ce genre de films vous dispense des conflits. Et c’est l’occasion de discuter, d’échanger au sujet des valeurs qu’ils véhiculent. J’en suis fier !".

"J’ai toujours rêvé de faire des trucs comme ça"

Dans "L’appel de la forêt", également interprété par le légendaire Harrison Ford, Omar Sy donne la réplique à Buck, un mélange de Saint-Bernard et de Scottish Sheperd. Cet immense toutou, aussi touchant qu’intrépide, était incarné en plateau par Terry Notary, expert confirmé de la "performance capture". C’est notamment lui qui jouait Rocket dans "La Planète des Singes" version Matt Reeves. Mais aussi Oleg, l’artiste contemporain déjanté de The Square, la Palme d’Or 2017. 

"C’était mon partenaire, un repère pour moi mais aussi pour la caméra.  Il était là du début à la fin. La vraie star du film, c’est lui", sourit le Français, plus que jamais heureux de participer à des productions hollywoodiennes de cette envergure. "J’ai toujours rêvé de faire des trucs comme ça. C’est d’autant plus dingue qu’on a tourné en Californie des scènes censées se dérouler en Alaska ! Ça donne le vertige et c’est grisant à la fois. En fait c’est complètement fou !".

Lire aussi

Histoire de rester dans l’ambiance, LCI a proposé à Omar de répondre à notre interview 100% Psycho. Le truc le plus dingue qu’il ait fait par amour ? La partie du corps qu’il préfère chez lui ? Le truc que tout le monde adore et qu’il déteste ? L’animal en lequel il aimerait être réincarné ? C’est à découvrir dans la vidéo ci-dessous, garantie sans trucage !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent