Madonna s’inspire de la tuerie d’Orlando dans le clip de "God Control" : courageux ou de mauvais goût ?

Sorties
MALAISE - En croisade contre la violence armée en Amérique, Madonna a choisi la manière la forte. Le clip de "God Control", mis en ligne mercredi, s’inspire de la tuerie dans un club gay d’Orlando, en juin 2016. Si le message est clair, l’une des survivantes dénonce la forme employée par le réalisateur Jonas Åkerlund.

Madonna a-t-elle franchi la ligne jaune… pour la bonne cause ? Dans le clip de la chanson "God Control", la chanteuse américaine présente une tuerie qui s'inspire ouvertement de celle qui a fait 50 morts - dont le tireur - et 53 blessés, le 12 juin 2016 au Pulse, une boite LGBT à Orlando, en Floride. 


Derrière la caméra, on retrouve le réalisateur suédois Jonas Åkerlund, qui a déjà prêté sa patte chic et trash à de nombreux clips de la reine de la pop comme "Ray of Light", "Music" ou encore "Bitch I’m Madonna". On lui doit également "Polar", le thriller hyperviolent avec Mads Mikkelsen, sorti en début d'année sur Netflix.

"L’histoire que vous êtes sur le point de voir est très dérangeante. Elle montre des scènes graphiques de violence armée", nous annonce un message d’avertissement. "Mais ça arrive tous les jours. Et ça doit s’arrêter". On découvre ensuite Madonna en Madame X, le personnage qui donne son titre au dernier album de la chanteuse. 


Derrière sa machine à écrire, elle semble taper le récit de la tragédie dont on voit un premier aperçu à travers une série d’images choc, dont celle du tireur qui mitraille la foule, sur fond de musique disco entraînante, faisant des dizaines de victimes parmi lesquelles Madonna, qu’on retrouve agonisante, entourée d’une nuée de cadavres… 

Jonas Åkerlund remonte ensuite le temps et raconte les heures et les minutes qui ont précédé le drame, la chanteuse étant notamment victime d’un vol à mains armées sur le chemin du club. "We Need To Wake Up (Nous devons nous réveiller - ndlr)", peut-on lire sur l’enseigne lumineuse, un rappel du message que la reine de la pop entend faire passer. 


Pour bien enfoncer le clou, le clip déroule ensuite des images des jeunes manifestants qui ont réclamé, ces derniers mois, un contrôle accru des ventes d’armes en Amérique. Si le message est sans ambiguïté, la forme interpelle. Voire dérange. La jeune Patience Carter, qui a survécu à la tuerie d’Orlando, a ainsi confié son malaise au site people TMZ.

"J’ai eu beaucoup de mal à regarder", dit-elle à propos de la vidéo. "Je comprends qu’elle (Madonna - ndlr) essaie d’attirer l’attention sur le contrôle des armes. Mais je pense que ce n’était pas la bonne façon de faire. Pour quelqu’un comme moi qui a vraiment vécu ces images, les revoir de manière dramatisée, j’ai trouvé ça franchement indélicat."


Maladroite ou pas, Madonna a tout cas réussi à attirer l’attention. Sur Youtube, l’immense majorité des commentaires de ses fans sont élogieux. "C’est puissant et c’est exactement le but", écrit l'un d'entre eux. "Si cette vidéo avait été réalisée il y a 15 ans, elle aurait été bannie par MTV. Mais heureusement nous avons Youtube", observe un autre. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter