VIDÉO - Pedro Almodóvar de retour au Festival de Cannes avec "Douleur et Gloire" ?

Sorties
DirectLCI
CASTING - Comédiens fétiches de Pedro Almodóvar, Antonio Banderas et Penélope Cruz sont au générique de "Douleur et Gloire", le nouveau film du cinéaste dont la bande-annonce vient d’être dévoilée. En route pour la Croisette ?

Ils s’étaient brièvement croisés en 2013 dans la comédie "Les Amants Passagers". Acteurs incontournables dans l'univers de Pedro Almodóvar, Antonio Banderas et Penélope Cruz sont au casting de "Douleur et gloire", le nouveau film du célèbre cinéaste espagnol dont la bande-annonce mélancolique et musicale vient d’être dévoilée ce jeudi. Ont-ils joué ensemble ? C'est une autre histoire...


"'Douleur et Gloire' raconte une série de retrouvailles après plusieurs décennies, certaines en chair et en os, d’autres par le souvenir, dans la vie d’un réalisateur en souffrance", peut-on lire sur le site du distributeur français Pathé. "Premières amours, les suivantes, la mère, la mort, des acteurs avec qui il a travaillé, les années 60, les années 80 et le présent. L’impossibilité de séparer création et vie privée. Et le vide, l’insondable vide face à l’incapacité de continuer à tourner."

Antonio Banderas en double du cinéaste ?

Barbe bien taillée, cheveux hirsutes et costumes bariolés, Antonio Banderas incarnerait-il un double fantasmé du cinéaste ? C’est ce que laissent penser ces premières images qui semblent effectuer un aller-retour entre plusieurs époques de la vie du personnage. Penélope Cruz, en tablier et espadrilles, dans un petit village de campagne, jouerait-elle sa mère ou une autre héroïne de son enfance ? Mystère… 

Ce sera la huitième collaboration de Pedro Almodóvar, 69 ans, avec Antonio Banderas, 58 ans, depuis "Le Labyrinthe des passions", en 1982, et la sixième avec Penélope Cruz, 44 ans, depuis "En chair et en os", en 1997. En Espagne, "Douleur et Gloire" sortira le 22 mars, trois ans après "Julieta", son précédent long-métrage.


En France, où sa date de sortie n'a pas encore été fixée, il pourrait être présenté dans le cadre du 72e Festival de cannes, qui débutera le 14 mai prochain. Le cinéaste y effectuerait son retour deux ans après avoir présidé le jury qui a remis la Palme d'or à "The Square", du Suédois Ruben Ostlund.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter